Publié le 15 Nov 2015

Attentats de Paris | Patrick Pelloux : “Il faut prendre exemple sur Israël”

PELLOUX

L’urgentiste et ancien membre de Charlie Hebdo, Patrick Pelloux, a appelé les autorités françaises à prendre exemple sur Israël au niveau sécuritaire après les attaques terroristes qui ont ensanglanté Paris vendredi.

“Quand on voit des pays qui vivent avec le terrorisme larvé, les Etats-Unis ou Israël. Ces pays ont changé leur façon d’être. A New York, il y a des numéros d’urgence partout dans le métro. Il faut avoir les mêmes pratiques en France. Nous avons trop laissé faire. Il faut changer beaucoup d’habitudes. Nous avons une certaine lassitude de la sécurité mais il va falloir faire passer ça”, a déclaré l’urgentiste sur RMC.

“Le vendredi matin on a préparé un exercice d’attentat multisites grâce au travail des médecins du Samu. Et le soir quand ça a sonné l’alerte générale, on est tous rentrés d’emblée au Samu, on a fait du mieux qu’on a pu. On est intervenu dans des zones où ça tirait encore, où ces ordures étaient encore en train d’abattre des gens”, a-t-il ajouté.

“Quand on a vu arriver le pré-bilan des médecins sur le terrain, on a su que l’on était dans un carnage de guerre. On a fait tout ce qu’on a pu pour sauver le maximum de personnes. Il y en a encore 70 qui sont en train de lutter. Les blocs opératoires ont tourné jusqu’à tard hier, je pense qu’il y a encore des chirurgies qui ont lieu”, a poursuivi M. Pelloux.

Au moins 129 personnes ont été tuées dans les attentats et plus de 350 blessées. 103 des personnes tuées dans les attentats vendredi à Paris ont été jusqu’à présent identifiées.

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

Soutenez le mondejuif.info

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer