Yossi Avraami
Publié le 16 Nov 2014

Vote sur la « Palestine » | Fillon : « Israël menace la paix mondiale »

agence immobilière Transalion

FILLON

L’ancien Premier ministre français François Fillon a annoncé dimanche qu’il ne voterait pas en faveur de la reconnaissance de la « Palestine » à l’Assemblée le 28 novembre, estimant que la résolution présentée « complique la situation » au Proche-Orient.

« Cette résolution n’a aucun intérêt. Pire, cela complique la situation au Proche-Orient », a déclaré le candidat à la présidence de l’UMP, interrogé par BFM Politique, déplorant par ailleurs le silence de François Hollande sur la question.

« La création d’un État palestinien est une condition sine qua non. Israël menace la paix mondiale en retardant cette échéance », a mis en garde l’ancien dirigeant français qui avait plaidé en 2011 à la création d’un État palestinien.

Le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) a exhorté jeudi les parlementaires français à ne pas voter la résolution poussée par les écologistes et les socialistes, qu’il qualifie d' »erreur politique et diplomatique » pouvant aggraver l’antisémitisme en France.

Le ministre israélien du Renseignement, Yuval Steinitz, a mis en garde mardi la France et l’Europe contre toute reconnaissance unilatérale d’un État palestinien qui pourrait signifiait pour Israël « la fin du processus de paix ».

Mi-octobre, le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, avait affirmé qu’une reconnaissance par la France de la « Palestine » serait « logique ». Il a ajouté toutefois que la décision sera prise « le moment venu », car elle doit être « utile à la paix » et non pas seulement « symbolique ».

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

 

Yossi Avraami

Recherche