Ba-hit
Publié le 11 Nov 2014

Reconnaissance de la « Palestine » : Israël met en garde la France

agence immobilière Transalion

STEINITZ

Le ministre israélien du Renseignement, Yuval Steinitz, a mis en garde mardi la France et l’Europe contre toute reconnaissance unilatérale d’un État palestinien qui pourrait signifiait pour Israël « la fin du processus de paix ».

« Si Paris, sous la pression de l’extrême gauche ou de sa communauté musulmane, se livrait à un tel vote anti-israélien, ce serait vraiment dommageable, car d’autres pays suivraient », a mis en garde M. Steinitz dans un entretien accordé au site Le Point .fr. « Si vous mettez Israël sous pression, vous n’obtiendrez aucune concession douloureuse. », a-t-il ajouté.

Mi-octobre, le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, avait affirmé qu’une reconnaissance par la France de la « Palestine » serait « logique« . Il a ajouté toutefois que la décision sera prise « le moment venu », car elle doit être « utile à la paix » et non pas seulement « symbolique ».

Le Sénat doit se prononcer le 11 décembre prochain sur une proposition de résolution demandant à la France de reconnaître l’Etat palestinien.

Pour le ministre israélien la reconnaissance par plusieurs États européens d’un État palestinien est « irresponsable, stupide et totalement anti-israélien ». « C’est abandonner tout espoir de paix au Moyen-Orient. C’est créer un État palestinien sans paix ni sécurité pour Israël, sans aucune condition, sans engagement de démilitarisation. », a-t-il déploré.

Interrogé sur la flambée des violences, le ministre a rejeté les critiques de la communauté internationale qui accuse Israël de poursuivre la « colonisation ». Selon le haut responsable du Likud, les violences actuelles sont dues essentiellement au système de corruption de l’Autorité palestinienne et aux incitations à la haine du dirigeant palestinien Mahmoud Abbas.

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche