Publié le 19 Déc 2022

La France de Macron à l’ONU pleure (encore) les terroristes palestiniens : « L’année 2022 a été la plus meurtrière depuis 2005 pour les Palestiniens de Cisjordanie »

La France s’est de nouveau livrée lundi à de violentes critiques anti-israéliennes lors d’une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU. 

« Le niveau de violence très préoccupant accroît le risque d’une nouvelle escalade. Nous partageons la préoccupation exprimée par le Secrétaire général dans son rapport. L’année 2022 a été la plus meurtrière depuis 2005 pour les Palestiniens de Cisjordanie. Dans ce contexte, nous appelons l’ensemble des acteurs au retour au calme. La France appelle les autorités israéliennes à faire un usage proportionné de la force. Nous sommes profondément choqués par le meurtre d’une adolescente palestinienne à Jénine le 11 décembre dernier. Il faut faire la lumière sur cette attaque. Nous rappelons que la protection des civils est une obligation au titre du droit international humanitaire. La France condamne la violence des colons, qui s’en prennent aux civils palestiniens comme à la société civile israélienne. Tout ceci ne fait qu’augmenter le risque d’une spirale de provocations et de représailles. Les responsables de ces violences doivent répondre de leurs actes devant les autorités compétentes. Par ailleurs, la France condamne toutes les attaques terroristes perpétrées contre des Israéliens, qui sont inacceptables et que nous avons fermement condamnées. Nous réaffirmons notre attachement à la sécurité d’Israël », a dénoncé la diplomatie française.

« Dans ce contexte, la priorité, aujourd’hui, c’est l’arrêt de la politique de colonisation israélienne dans les territoires palestiniens occupés, y compris Jérusalem-Est. La France condamne cette politique de colonisation. Les démolitions de structures palestiniennes s’intensifient en Cisjordanie, tout particulièrement en zone C : encore récemment à l’encontre d’une école financée par la communauté internationale, le 23 novembre. Les enfants palestiniens, comme tous les autres enfants, ont le droit à l’éducation. Par ailleurs, nous sommes très préoccupés par les évictions de Palestiniens, qui continuent. Nous sommes inquiets face à la poursuite de la construction de colonies sauvages et des annonces qui promettent leur légalisation. Nous appelons le prochain gouvernement israélien à ne pas mettre en œuvre ces décisions. Nous resterons vigilants sur ce sujet avec nos principaux partenaires. Dans les territoires palestiniens, comme partout ailleurs, la France ne reconnaîtra jamais l’annexion illégale de territoires. Toutes ces mesures unilatérales, en violation du droit international, éloignent chaque jour un peu plus la perspective de pourparlers directs entre les parties, et à long terme, la perspective d’une solution à deux Etats. Elles participent aussi d’une dynamique d’annexion et donc d’une déstabilisation accrue sur le terrain. Pour préserver la possibilité d’une solution à deux Etats, il est plus que jamais nécessaire de poursuivre la mise en œuvre de la politique de différenciation, conformément à la résolution 2334, c’est-à-dire matérialiser juridiquement la distinction entre le territoire d’Israël et les territoires palestiniens occupés depuis 1967. Nous rappelons également l’importance du respect du statu quo historique sur les Lieux saints de Jérusalem. Il faut éviter tout acte de provocation dans le contexte que nous connaissons », a-t-elle poursuivi.

« Le Conseil de sécurité a le devoir de préserver les accords d’Oslo et de défendre la solution des deux Etats. A l’heure où les violations des accords d’Oslo se multiplient, notamment de leurs dispositions relatives à la zone C, ce Conseil a une responsabilité vis-à-vis des parties. Les accords passés doivent être respectés. La politique du fait accompli ne doit pas miner la solution de deux Etats vivant côte à côte en paix et en sécurité et ayant l’un et l’autre Jérusalem pour capitale. Les Israéliens et les Palestiniens méritent une paix juste et durable », a-t-elle conclu. 

La Rédaction Le Monde Juif .info | Photo : DR

Message aux sites juifs de la communauté : Tout partage d’un article du Monde Juif .info doit faire l’objet d’une demande préalable

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer