Publié le 5 Sep 2022

Haine du Juif en France, encore : un Juif violemment agressé à Strasbourg

Un Strasbourgeois de confession juive a été violemment agressé dimanche alors qu’il circulait à vélo, révèle Les Dernières Nouvelles d’Alsace (DNA).

Le père de famille, âgé de 40 ans, juif orthodoxe, s’est fait agresser à proximité d’une école juive.

« Son regard était tellement agressif que j’ai senti qu’il ne fallait pas que je reste à côté de cet individu », a indiqué la victime aux policiers. Alors qu’il avait accéléré, l’homme, qui circulait sur un vélo « type vélo de course » aurait tenté de le faire tomber à deux reprises.

A la troisième tentative, l’agresseur se serait jeté sur la victime à l’intersection de la rue des Cigognes, la faisant lourdement chuter. Le quadragénaire a eu l’impression qu’il « essayait de le pousser vers la route pour tenter de le faire écraser par un véhicule », rapporte son avocat, Me Raphaël Nisand. L’individu a ensuite pris la fuite vers la Grande Ile.

Le père de famille « présente des blessures au niveau du font, des deux mains, à l’œil gauche, à la mâchoire, des tuméfactions sur la face, plusieurs côtes cassées, une fracture des os propres du nez, une fracture à l’orbite gauche, une fracture du radius droit, il y a aussi des entorses qui n’ont pu être soignées immédiatement », énumère son avocat. Le blessé s’est vu prescrire six semaines d’arrêt de travail. « Deux opérations sont programmées cette semaine pour des réductions de fracture ».

La Rédaction Le Monde Juif .info | Photo : DR

Message aux sites juifs de la communauté : Tout partage d’un article du Monde Juif .info doit faire l’objet d’une demande préalable

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer