Publié le 7 Juil 2022

Massacre des JO de Munich en 1972 : Paris va nommer un site sportif en mémoire des victimes israéliennes

Le Conseil de la Ville de Paris, sur proposition du Conseiller de Paris Jack-Yves Bohbot et du Groupe Changer Paris, a validé un vœu appelant à nommer un site sportif parisien « Moshé Weinberg », en hommage aux athlètes israéliens massacrés en 1972 par un commando terroriste palestinien lors des Jeux olympiques de Munich, a annoncé l’ambassade d’Israël en France.

Le 5 septembre 1972 à l’aube, huit terroristes de Septembre noir pénètrent dans l’appartement occupé par la délégation israélienne au village olympique. Ils assassinent deux athlètes israéliens et en prennent neuf autres en otage, espérant les échanger contre 232 prisonniers palestiniens.

L’opération de sauvetage, organisée par les services de sécurité allemands, sur la base militaire se solde par un fiasco. Les neuf derniers otages sont assassinés ainsi qu’un policier ouest-allemand. Cinq des huit preneurs d’otages sont abattus, trois autres terroristes palestiniens sont capturés.

En 1999, dans une autobiographie intitulée « Palestine : de Jérusalem à Munich », Abou Daoud, le terroriste palestinien considéré comme le « cerveau » de la prise d’otages des athlètes israéliens, révélait que Mahmoud Abbas, l’actuel dirigeant palestinien, était alors « le financier de l’opération ».

La Rédaction Le Monde Juif .info | Photo : DR

Message aux sites juifs de la communauté : Tout partage d’un article du Monde Juif .info doit faire l’objet d’une demande préalable

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer