Publié le 20 Juil 2022

Le député Meyer Habib clashe le Président Macron : « Vous auriez dû exiger l’extradition du suspect de l’attentat de la rue des Rosiers avant de rencontrer Abbas »

Le député Meyer Habib a fustigé mercredi les propos du président Emmanuel Macron sur le conflit israélo-palestinien lors d’une conférence avec le chef terroriste négationniste palestinien Mahmoud Abbas.

« Non Monsieur le Président en Israël il n’existe aucune « menace » qui pèse au quotidien, qui mine la vie des Palestiniens », bien au contraire il n’existe que la menace terroriste islamiste qui a tué récemment 19 israéliens et près de 300 français ! Non Monsieur le Président en Israël il n’y a pas de « mesures unilatérales d’évictions de familles palestiniennes » il y a des décisions de justice au coeur d’un Etat de droit qui est celui de la seule démocratie du Proche-Orient ! Non Monsieur le Président en Israël les « démolitions » ne sont pas arbitraires mais sont ordonnées par la justice contre les habitations d’individus coupables d’actes terroristes et j’invite notre pays à en faire de même ! », a-t-il dénoncé dans une mise au point sur Facebook.

« Non Monsieur le Président un Juif ne sera jamais un colon en Judée ni en Samarie, berceau historique de la terre d’Israël qui est la sienne depuis des millénaires, quel que soit le statut final de ce territoire ! Monsieur le Président ce qui « éloigne la possibilité d’établir un État palestinien vivant en paix » c’est notamment le négationniste Mahmoud Abbas au double-discours qui s’accrochent au pouvoir sans élection depuis 17 ans, qui versent un salaire de Ministre tous les mois aux familles djihadistes, suivant une grille précise en fonction de l’étendue du crime perpétré, avec notamment l’argent de la France, pour tuer des civils en Israël parfois français comme notre compatriote Esther Horgen sauvagement massacrée à coups de pierre ! Rappel : lorsque j’avais interrogé votre ancien Ministre Jean-Yves Le Drian concernant la position de la France sur ce drame il m’avait répondu avec mépris qu’il ne s’occupait pas « d’affaires personnelles »… », a poursuivi l’élu.

« Pour terminer, Monsieur le Président, ce qui est aussi honteux que scandaleux c’est qu’alors que nous allons commémorer les 40 ans de l’attentat antisémite de la rue des Rosiers l’Autorité palestinienne de Mahmoud Abbas continue à rejeter les demandes d’extradition formulées par la justice de notre pays à l’encontre des suspects identifiés par le juge anti-terroriste Marc Trévidic ! Des individus qui ont tué des Juifs à Paris, qui ont du sang français sur les mains, coulent des jours heureux avec la bénédiction de Mahmoud Abbas ! Ne pensez-vous pas, comme vous vous y étiez engagé lors d’un échange avec Benjamin Netanyahu, que vous auriez dû imposer ENFIN ces légitimes extraditions comme préalable à votre rencontre ? », a-t-il conclu.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu avait proposé au dirigeant français d’extrader le terroriste localisé à Ramallah à condition que la France en fasse officiellement la demande, en vain.

La Rédaction Le Monde Juif .info | Photo : DR

Message aux sites juifs de la communauté : Tout partage d’un article du Monde Juif .info doit faire l’objet d’une demande préalable

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer