Publié le 28 Juin 2022

URGENT/Très grave : le Conseil régional de Loire-Atlantique reconnaît l’entité terroriste « Palestine »

Le Conseil Régional  de Loire Atlantique a voté mardi à l’unanimité de ses membres appartenant aux différents courants politiques français, en faveur d’un projet de résolution reconnaissant l’entité terroriste « Palestine ».

La représentante palestinienne en France, Hala Abu Hasira a salué le projet de résolution du Conseil, qui prévoit la reconnaissance de l’Etat de « Palestine », adressant « les remerciements du peuple palestinien et des dirigeants palestiniens à la région de l’Atlantique et de son conseil régional pour le soutien et la solidarité politique avec les droits légitimes des Palestiniens, lors de son discours d’ouverture de la réunion du conseil ».

Abou Hasira a également salué « le courage » du président et des membres du Conseil régional « qui n’ont pas cédé aux pressions et ont continué à aller de l’avant avec cette décision jusqu’à son approbation, considérant que la reconnaissance de l’État palestinien est une expression claire de l’adhésion aux valeurs de justice, de liberté, d’égalité et de fraternité entre les peuples, soulignant que la reconnaissance de l’État de Palestine est le seul moyen de parvenir à la paix ».

Elle a fait référence « aux violations systématiques par Israël des droits fondamentaux du peuple palestinien, ainsi qu’aux pratiques de l’armée israélienne qui ne se soucie pas des lois internationales ou humanitaires, y compris l’assassinat de la journaliste palestinienne Shireen Abu Aqleh aux mains du soldat d’occupation ».

Abou Hasira a également salué « les prisonniers, décrivant leurs souffrances quotidiennes suite aux violation par la puissance occupante de leurs droits humains les plus élémentaires, considérant que la fausse affirmation d’Israël selon laquelle il s’agit d’un État démocratique est démentie par les faits, en particulier les prisonniers administratifs qu’Israël détient sans inculpation et sur la base de dossiers de poursuite secrets qu’ils ne sont pas autorisés à voir ».

L’ambassadrice a appelé le monde libre à exercer « un maximum de pression sur la puissance occupante pour les libérer sans délai, en particulier le prisonnier administratif franco-palestinen, Salah Hammouri ».

A l’issue de son allocution, la représentante a salué « les citoyens français libres qui élèvent quotidiennement la voix en solidarité avec le peuple palestinien, souhaitant la poursuite des relations franco-palestiniennes à tous les niveaux, notamment au niveau de la coopération décentralisée et de ceux liant la région Loire Atlantique avec les gouvernorats de Jérusalem et de Jénine ».

A son tour, le président du conseil régional, Michel Menard, a affirmé son attachement et le souci de la région à mettre en œuvre la Charte d’amitié et de soutien politique du gouvernorat de Jérusalem, que la région a signée en 2017, annonçant dans ce cadre que cinq nouvelles municipalités françaises de la région rejoindront cette charte, portant à 31 le nombre de communes signataires.

Dans un contexte connexe, le Conseil régional, lors de sa réunion, en présence du gouverneur de Jénine Akram Rajoub et de sa délégation qui l’accompagne, a renouvelé l’accord de coopération et de partenariat avec le gouvernorat de Jénine pour les trois prochaines années.

La Rédaction Le Monde Juif .info | Photo : DR

Message aux sites juifs de la communauté : Tout partage d’un article du Monde Juif .info doit faire l’objet d’une demande préalable

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer