Publié le 2 Juin 2022

Immense tristesse, mort à 100 ans d’Andrée Geulen qui est entrée dans la résistance pour sauver des centaines d’enfants juifs

Andrée Geulen avec l’un de “ses rescapés” durant une visite du Musée d’histoire de la Shoah à Yad Vashem, ‏2007

La résistante Andrée Geulen-Herscovici, faite en mars dernier citoyenne d’honneur de la commune d’Ixelles où elle résidait dans une maison de repos, s’est éteinte ce mercredi à l’âge de 100 ans, a annoncé dans la journée le bourgmestre ixellois Christos Doulkeridis (Ecolo) sur Twitter.

Née le 6 septembre 1921, elle était une jeune institutrice dans l’école bruxelloise Gatti de Gamont pendant la Deuxième Guerre mondiale. Elle a alerté les familles juives de la tenue d’une rafle à l’internat une nuit, durant le congé de Pentecôte 1943.

Elle a ensuite rejoint la section « Enfance » du réseau de résistance CDJ (Comité de Défense des Juifs) et a plongé dans la clandestinité aux côtés de onze autres femmes.

Andrée Geulen-Herscovici a personnellement emmené plus de 300 enfants dans une famille d’accueil, où ils ont pu résider sous de fausses identités. Le réseau a permis de faire disparaître des radars allemands quelque 3000 enfants juifs.

Après la guerre, Andrée Geulen-Herscovici a repris des études d’assistante sociale et a fait son possible pour ramener un grand nombre d’enfants dans leurs familles.

En 1989, André Geulen fut reconnue comme Juste des Nations. Dix-huit ans plus tard, elle se rendit à Yad Vashem pour la seconde fois à l’occasion d’une conférence des enfants cachés de Belgique. Au cours d’une cérémonie spéciale à Yad Vashem, elle reçut la citoyenneté israélienne à titre honorifique.

La Rédaction Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer