Publié le 2 Mai 2022

La Russie de Poutine : « Hitler avait aussi du sang juif », colère d’Israël

L’instrumentalisation de la Shoah par les belligérants russes et ukrainiens continue et atteint un nouveau sommet dans l’ignominie.

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a affirmé dimanche qu’Adolf Hitler avait des origines juives.

« Le président ukrainien Volodymyr Zelensky fait valoir cet argument : comment le nazisme peut-il être présent (en Ukraine) s’il est lui-même juif », a déclaré M. Lavrov interrogé par un média italien.

« Je peux me tromper, mais Hitler avait aussi du sang juif », a-t-il ajouté.

Israël a exprimé son indignation  et a convoqué l’ambassadeur russe en Israël pour des clarifications.

« Les propos du ministre Lavrov sont à la fois scandaleux, impardonnables et une horrible erreur historique. Les Juifs ne se sont pas tués pendant l’Holocauste. Le niveau le plus bas de racisme contre les Juifs est d’accuser les Juifs eux-mêmes d’antisémitisme », a fustigé le ministre israélien des Affaires étrangères, Yaïr Lapid.

Le président de Yad Vachem, le mémorial israélien de la Shoah, Dani Dayan, a également condamné les déclarations de M. Lavrov, estimant qu’il s’agissait de « propos sans fondement, délirants et dangereux qui méritent d’être condamnés ».

La Rédaction Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer