Publié le 20 Avr 2022

Le CRIF très ambigu sur un boycott de Marine Le Pen au pouvoir : « Notre vocation est de parler aux pouvoirs publics »

Le président du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF), Francis Kalifat, s’est montré mercredi ambigu sur un boycott de Marine Le Pen en cas de victoire de la candidate du Rassemblement national à l’élection présidentielle.

« Il est certain que les relations seront difficiles », a-t-il déclaré à nos confrères de RCJ. « La relation sera difficile même si notre vocation est de parler aux pouvoirs publics. Le dialogue sera compliqué, difficile à établir, difficile à mener, et je ne suis pas sûr qu’il puisse y avoir un dialogue quelconque avec Marine Le Pen. Nous n’avons jamais eu à ce jour le moindre dialogue avec ce part », a-t-il poursuivi.

« Qu’à Dieu ne plaise si elle venait à gagner cette élection, je ne suis pas sûr que notre position changerait », a-t-il assuré.

Selon nos informations, Marine Le Pen était prête à rencontrer avant le premier tour un important responsable communautaire juif pour évoquer notamment la question de l’abattage rituel.

La Rédaction Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer