Publié le 13 Mar 2022

Macron pressé de signer le nouvel accord nucléaire avec le régime terroriste iranien

La France, le Royaume-Uni et l’Allemagne ont exprimé samedi leur « déception » après l’annonce d’une pause dans les négociations sur le nouvel accord nucléaire avec le régime terroriste iranien.

« Nous exprimons notre déception pour la pause qu’a dû marquer le coordinateur de l’Union européenne dans le processus de négociations de Vienne. Un accord juste et global est sur la table, prêt à être conclu. C’est la raison pour laquelle les négociateurs E3 ont quitté Vienne la semaine dernière, une fois leur travail achevé. Nous comprenons que l’Iran et les Etats-Unis ont activement travaillé à résoudre les derniers sujets bilatéraux et nous sommes donc prêts à conclure cet accord maintenant », ont indiqué les diplomaties européennes dans un communiqué.

« Personne ne devrait chercher à exploiter les négociations sur le retour au JCPOA afin d’obtenir des garanties qui n’ont rien à voir avec cet accord. Ceci risque de mener à l’effondrement de l’accord, privant le peuple iranien d’une levée de sanctions et la communauté internationale des assurances nécessaires concernent le programme nucléaire iranien », mettent-ils en garde alors que le président russe Vladimir Poutine menace de torpiller l’accord conclu.

« L’accord sur le retour au JCPOA aujourd’hui sur la table peut et doit être conclu avec la plus grande urgence », conclut le communiqué.

La Rédaction Le Monde Juif .info | Photo : DR

————— IMPORTANT —————
Votre don permet à votre média de continuer à porter votre voix que les responsables communautaires juifs ne portent plus !

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer