Publié le 19 Fév 2022

Pendant que le CRIF fait la chasse au Zemmour : Macron va signer un très dangereux accord nucléaire avec le régime terroriste antijuif iranien

L’Iran serait sur le point d’arracher la semaine prochaine un accord nucléaire « spectaculairement mauvais » pour la sécurité d’Israël, rapporte la télévision israélienne.

Citant un responsable israélien de la sécurité dont l’identité n’a pas été révélée, Channel 13 a rapporté que si Israël considérait que l’accord initial était mauvais, l’accord révisé qui se dessine est « spectaculairement mauvais », car il ne tient pas compte des progrès réalisés par l’Iran depuis.

Selon cette source, l’Iran ne sera pas tenu de détruire ses centrifugeuses avancées, dans le cadre du nouvel accord. Téhéran devra réduire ses niveaux d’enrichissement d’uranium, mais il a déjà développé sa capacité d’enrichir à des niveaux élevés.

« En substance, c’est un accord qui laisse l’Iran comme un État du seuil nucléaire », selon le responsable sur Channel 13.

Le président français Emmanuel Macron s’est entretenu samedi avec son homologue iranien Ebrahim Raisi, l’exhortant à accepter un accord pour relancer un accord nucléaire de 2015, a indiqué l’Elysée.

Lors d’un appel téléphonique qui a duré une heure et demie, Macron a exprimé sa conviction que les pourparlers avaient abouti à une solution respectueuse des intérêts de toutes les parties et a déclaré que l’Iran devrait saisir l’occasion pour préserver l’accord de Vienne et éviter une crise majeure, selon un Déclaration de la présidence française.

Israël a envoyé des responsables à Vienne pendant les pourparlers sur le nucléaire pour rencontrer les négociateurs officiels de plusieurs puissances mondiales, a rapporté mardi la chaîne d’information publique israélienne Kan.

Selon Kan, Joshua Zarka, le chef du département stratégique du ministère israélien des Affaires étrangères, s’est entretenu lundi avec le directeur général de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), Rafael Grossi.

De son côté, Mikhail Oulianov, chef de la délégation russe aux négociations nucléaires, a écrit sur Twitter qu’il avait rencontré des « collègues israéliens » mardi à Vienne et « discuté de questions liées à l’AIEA ».

Les responsables israéliens ont également rencontré le négociateur américain Rob Malley et les négociateurs des autres parties à l’accord sur le nucléaire, officiellement connu sous le nom de Plan d’action global conjoint (JCPOA), ont indiqué des informations parues dans les médias israéliens. Le ministère israélien des Affaires étrangères n’a toutefois pas commenté ces rencontres dans l’immédiat.

Les pourparlers sur le nucléaire de Vienne, qui ont débuté en avril dernier pour relancer l’accord sur le nucléaire iranien de 2015, n’incluent pas de représentants israéliens.

C’est la première fois qu’Israël envoie des diplomates dans la capitale autrichienne depuis le début des pourparlers.

Le Premier ministre israélien Naftali Bennett, qui est en visite à Bahreïn, a déclaré mardi qu’un retour à l’accord de 2015 serait « une erreur stratégique ».

La Rédaction Le Monde Juif .info | Photo : DR

————— IMPORTANT —————
Votre don permet à votre média de continuer à porter votre voix que les responsables communautaires juifs ne portent plus !

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer