Publié le 23 Jan 2022

Silence du CRIF et du Grand rabbin : un membre du gouvernement fait l’éloge d’un révisionniste soutien du négationniste Garaudy

Le secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, chargé des Affaires européennes, Clément Beaune, a fait samedi l’éloge du controversé abbé Pierre.

« L’abbé Pierre nous quittait il y a 15 ans. Aujourd’hui encore, des pensées admiratives et reconnaissantes pour un homme qui a lutté toute sa vie contre la pauvreté et l’exclusion. Un homme qui avait le courage de la solidarité », a-t-il écrit sur les réseaux sociaux.

S’il est incontestable que l’abbé Pierre a été un grand défenseur des pauvres, son image a été considérablement ternie en raison de son soutien sans faille au négationniste antijuif Roger Garaudy.

Dans une lettre de soutien à Garaudy rendue publique le 18 avril 1996, l’abbé Pierre avait exprimé tout le respect que lui inspire « l’énorme travail » réalisé par Roger Garaudy pour l’écriture du livre « Les mythes fondateurs de la politique israélienne », et son « éclatante érudition, rigoureuse ». Il ajouta qu’accuser Roger Garaudy de « révisionnisme » est une « imposture », une « véritable calomnie ».

L’abbé est également l’auteur de propos scandaleux sur le peuple juif relevant du pire antisémitisme clérical.

Face à ses nombreuses provocations antijuives, il déclara dans un entretien au journal italien Corriere della Sera que la presse française était « inspirée par un lobby sioniste international ».

La Rédaction Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer