Publié le 8 Jan 2022

Macron se félicite d’avoir œuvré à la libération du cofondateur du mouvement antijuif BDS

Le président français Emmanuel Macron a salué samedi la libération par l’Égypte du cofondateur du mouvement antijuif BDS, pour laquelle il a œuvré personnellement.

« Je salue la décision des autorités égyptiennes de remettre Ramy Shaath en liberté. Je partage le soulagement de son épouse Céline Le Brun, qu’il retrouve en France, avec qui nous n’avons rien lâché. Merci à tous ceux qui ont joué un rôle positif dans cette heureuse issue », a-t-il écrit sur les réseaux sociaux.

Le président du Collectif des Français victimes du terrorisme palestinien, Yohann Taïeb, a fustigé l’implication du dirigeant français dans cette libération, soulignant qu’entre temps Emmanuel Macron n’a donné aucune suite depuis 2018 à la proposition de Benjamin Netanyahu d’arrêter l’un des terroristes de l’attentat antisémite de la rue des Rosiers, localisé à Ramallah.

L’activiste antijuif, fils du dirigeant politique palestinien Nabil Shaath, doit être expulsé vers la France. Son épouse française, Céline Lebrun, avait elle été expulsée vers Paris au moment de son arrestation.

Le président français Emmanuel Macron s’est personnellement mobilisé pour obtenir sa libération, plaidant sa cause notamment lors d’une rencontre à Paris avec son homologue égyptien Abdel Fattah al-Sissi.

Ramy Shaath a été conseiller du chef terroriste Yasser Arafat. Résidant en Egypte depuis 1977, il possède la nationalité égyptienne.

La Rédaction Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer