Publié le 11 Jan 2022

Les fils de Mireille Knoll indignés par l’offense du CRIF aux victimes du terroriste Merah

Les fils de Mireille Knoll, rescapée de la Shoah massacrée à l’âge de 85 ans en 2018 à Paris, ont exprimé lundi leur stupeur après l’offense du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) aux victimes du terroriste Merah

Répondant à une publication d’une élue parisienne, Alexandra Barouch, choquée par le choix du CRIF de donner l’allumage de la bougie en mémoire des victimes de Merah au ministre de la Justice, Éric Dupond-Moretti, qui avait affirmé avoir été fier de défendre le frère du terroriste lorsqu’il était avocat, Daniel Knoll a écrit : « Nous non plus » [ne comprenons pas ce choix].

Le père d’une des victimes de Merah, Albert Chennouf-Meyer, profondément indigné par cette faute morale du CRIF, a carrément appelé à la dissolution de l’organisation juive.

Selon nos informations, le Maire du 16em arrondissement, Francis Szpiner, avocat d’une des familles des victimes de Merah, a lui aussi été particulièrement choqué par le choix du CRIF.

Un sondage Twitter réalisé par Le Monde Juif .info indique qu’une écrasante majorité (73.6%) estime que le CRIF doit présenter des excuses.

La Rédaction Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer