Publié le 17 Jan 2022

Le FBI prend les juifs pour des cons : « L’attaque contre la synagogue au Texas n’a rien à voir avec l’antisémitisme »

Le Bureau fédéral d’enquête (FBI) est au cœur d’une polémique après avoir affirmé que la prise d’otages contre une synagogue du Texas n’a rien à voir avec l’antisémitisme.

Lors d’une conférence de presse après la libération des otages, l’agent spécial responsable du FBI, Matt DeSarno, a déclaré que « les demandes du preneur d’otages étaient spécifiquement axées sur des problèmes non liés à la communauté juive ».

« L’incapacité du FBI à comprendre que cela relève de l’antisémitisme est quelque chose d’un modèle avec les forces de l’ordre aux États-Unis mais aussi en Europe. Il semble qu’à maintes reprises, nous voyons des responsables de l’application des lois ne pas comprendre quand un incident antisémite se produit, même lorsqu’il est entièrement évident, et parfois les résultats sont tragiques. Cette fois, heureusement, ils ne l’ont pas été », a déploré Kenneth Marcus, fondateur et président du Louis D. Brandeis Center for Human Rights Under Law et ancien secrétaire adjoint américain à l’éducation pour les droits civils.

« Si la communauté des forces de l’ordre ne comprend pas ce qui se passe, elle ne sera pas en mesure d’en gérer les retombées », a-t-il ajouté. « Ce n’était pas une simple erreur. C’est symptomatique d’un échec généralisé des forces de l’ordre à comprendre les problèmes de l’antisémitisme et de l’antisionisme », a déclaré Marcus.

Roz Rothstein, co-fondatrice et PDG de StandWithUs, une organisation spécialisée dans la haine d’Israël et l’antisémitisme, a déclaré à Fox News que l’idée que le preneur d’otages ne visait pas la communauté juive est « insultante et décevante ».

« Essayer de séparer les Juifs de l’idée que les JUIFS étaient ciblés lors de leur jour saint dans leur lieu de culte est une erreur et c’est insultant et décevant », a déclaré Rothstein.

« Il est également dangereux de minimiser une attaque contre le peuple juif comme étant quelque chose d’autre à une époque de sectarisme anti-juif croissant auquel nous devrions tous prêter attention. Cela n’a aucun sens d’essayer de séparer la crise des otages de samedi des personnes qui ont souffert et qui ont été les plus touchés : les Juifs, leurs familles juives et le monde juif », a-t-elle ajouté.

Suite au tollé provoqué le FBI est revenu sur les déclarations de son agent. « Il s’agit d’une affaire liée au terrorisme, dans laquelle la communauté juive a été ciblée, et qui fait l’objet d’une enquête par la Joint Terrorism Task Force. La prévention des actes de terrorisme et de violence est la priorité numéro un du FBI », a indiqué le Bureau fédéral d’enquête.

La Rédaction Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer