Publié le 6 Jan 2022

Le CRIF de Kalifat lance sa campagne pour la réélection de Macron avec une visite de Schiappa au Mémorial de la Shoah

Alors qu’aucun évènement lié à l’histoire de la Shoah ne marque la date de ce jeudi, le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) a organisé une visite du Mémorial de la Shoah de Paris pour la Ministre déléguée auprès du ministre de l’Intérieur, chargée de la Citoyenneté, Marlène Schiappa et le député LREM (le parti de Macron) Sylvain Maillard.

« La lutte contre l’antisémitisme est le combat de toute la nation ! Visite émouvante au Mémorial de la Shoah, lieu de mémoire et de transmission », a-t-elle écrit sur Twitter, alors qu’avant d’arriver au pouvoir la ministre niait l’antisémitisme des banlieues. En 2018, Marlène Schiappa n’avait pas hésité également à liker un tweet d’un élu anti-israélien, Madjid Messaoudene, soutien notoire du terroriste antijuif Salah Hamouri, et qui avait notamment relativisé le massacre antijuif de Toulouse perpétré par Mérah.

« Visite du Mémorial de la Shoah aux côtés de Marlène Schiappa et Francis Kalifat. L’occasion de se pencher sur ce traumatisme de notre histoire nationale et de rendre hommage à la mémoire des innombrables juifs français persécutés par le régime de Vichy », a écrit le député Sylvain Maillard, taclant sans le citer le candidat Eric Zemmour.

En 2017 déjà, lors de la dernière élection présidentielle, le CRIF s’était servi du Mémorial de la Shoah pour soutenir le candidat Macron. Le philosophe Alain Finkielkraut avait fustigé cette instrumentalisation. « Cette initiative m’a mis dans une colère qui a surpris et choqué mes proches. Je m’en excuse auprès d’eux. C’est le fils de déporté en moi qui hurlait. On ne peut pas faire de l’extermination des juifs un argument de campagne », avait-il déclaré. Tout comme l’avocat Gilles-William Goldnadel. « M. Macron, la Shoah n’est pas un thème électoral. Il est peu d’écrire que j’ai peu apprécié le déplacement spectacle d’Emmanuel Macron au Mémorial de la déportation, dimanche. Exactement pour les mêmes raisons qu’Alain Finkielkraut, en tant que descendant de déportés, cette visite médiatique m’a choqué. Pendant que l’on convoquait une nouvelle fois la question juive d’hier, on prenait grand soin de ne pas évoquer celle d’aujourd’hui », avait dénoncé le très médiatique avocat.

Le président du CRIF, Francis Kalifat, a été promu samedi Chevalier de la Légion d’honneur

La Rédaction Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer