Publié le 24 Jan 2022

La fin de Mahmoud Abbas au pouvoir ? : Lapid rencontre le probable successeur du chef terroriste négationniste

Le chef de la diplomatie israélienne, Yaïr Lapid, a rencontré dimanche soir le ministre palestinien des Affaires civiles Hussein al-Sheikh qui pourrait selon la presse israélienne succéder à moyen terme à Mahmoud Abbas.

Le responsable palestinien a récemment obtenu de la part d’Israël l’obtention de plusieurs milliers de permis de travail pour les Palestiniens.

Al-Sheikh est l’un des plus proches conseillers du président palestinien et dirige le bureau de chargé de gérer les relations avec Israël. Longtemps haut responsable du Fatah, al-Sheikh a été promu la semaine dernière pour occuper un siège au comité exécutif de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP).

« Il semble que le président Abbas ait pris sa décision », a déclaré un responsable de l’OLP au Jerusalem Post.

S’il prend la relève en tant que secrétaire général de l’OLP (un poste précédemment occupé par Abbas), Sheikh deviendra le numéro 2 de la direction palestinienne.

Membre du Fatah depuis son adolescence, Sheikh a passé 11 ans dans une prison israélienne de 1978 à 1989. Après sa sortie de prison, il est devenu membre du Commandement national unifié de la Première Intifada, qui a éclaté en 1987. Après la création de l’AP en 1994, Sheikh a reçu le grade de colonel dans les Forces de sécurité nationales palestiniennes, poste qu’il a occupé jusqu’en 1997. Sheikh affirme qu’il a été recherché par Israël pendant une période de cinq ans après l’éclatement de la deuxième Intifada en 2000.

La Rédaction Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer