Publié le 13 Jan 2022

Israël en deuil : deux officiers de l’armée israélienne tués dans un incident de « tir ami »

Deux officiers d’une unité commando de l’armée israélienne ont été tués dans un accident de « tir ami » près d’une base militaire de la vallée du Jourdain, dans la nuit de mercredi à jeudi, a annoncé l’armée.  

« Dans la nuit, 2 officiers de Tsahal ont été tués lors d’une patrouille dans la vallée du Jourdain. Les officiers ont été mal identifiés & tués par des tirs amis. Les familles ont été prévenues. Nous vous présentons nos plus sincères condoléances & continuerons de vous soutenir », a indiqué Tsahal sur les réseaux sociaux.

« Commandant Ofek Aharon, 28 ans. Commandant Tamar Elharar, 26 ans et marié. Ce sont les Commandants de la Compagnie de l’Unité Egoz qui ont été mal identifiés & tués par des tirs de Tsahal lors d’une patrouille de sécurité hier soir. Que leurs mémoires soient une bénédiction », a ajouté l’armée israélienne.

Selon les premiers détails, rapportés par les médias israéliens, les officiers ont quitté les quartiers d’habitation et se sont dirigés vers la zone d’entraînement autour de 23 heures, probablement pour patrouiller.

Peu après, ils ont identifié ce qu’ils pensaient être un individu suspect et ont tiré en l’air. Ensuite, un soldat de la même unité, qui était apparemment en patrouille à proximité, a tiré en direction des officiers –qu’il n’avait pas identifiés comme des militaires– croyant qu’il était sous le feu, tuant deux d’entre eux.

La semaine dernière deux pilotes israéliens avaient été tués lorsque leur hélicoptère, victime d’un incident technique, s’était abîmé en mer au large de Haïfa.

La Rédaction Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer