Publié le 11 Déc 2021

Sarkozy fustige les journalistes anti-Zemmour (vidéo) : « Cette diabolisation est horrible »

L’ancien président français Nicolas Sarkozy a fustigé samedi le parti pris anti-Zemmour de certains journalistes.

« J’ai bien des désaccords avec Eric Zemmour mais je souhaite qu’il ait la parole. Pourquoi il ne l’aurait pas ? Pour un certain nombre de gens, la démocratie, c’est quand il y a l’ extrême gauche et la gauche. L’agressivité de certains journalistes va finir par le rendre sympathique. Un journaliste n’a pas à être agressif, il a à poser ses questions, même des questions difficiles. Cette diabolisation est horrible. J’en ai été victime moi aussi », a-t-il expliqué sur RTL, fustigeant « l’hypocrisie qui consiste à inviter quelqu’un et à en dire tout le mal qu’on en pense ».

« Je n’ai pas vos convictions, mais je me battrai pour que vous puissiez les exprimer. Les Français feront leur choix. Pourquoi tout ce déferlement de haine ? Il y a une bonne façon de penser et une mauvaise façon de penser ? La barbe ! », a-t-il poursuivi.

Le fondateur du Puy-du-Fou et ancien candidat à l’élection présidentielle, Philippe de Villiers, a apporté samedi son soutien au candidat patriote Éric Zemmour.

La Rédaction Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer