Publié le 6 Déc 2021

Réponse pathétique du Grand rabbin Haïm Korsia à l’affront de la France au peuple juif

Si prompt et si virulent pour critiquer le candidat Éric Zemmour, le Grand rabbin de France a semble t-il perdu sa verve pour dénoncer l’affront de la France fait au peuple juif avec son vote à l’ONU d’une résolution sur Jérusalem niant tout lien juif avec le Mont du Temple, site le plus sacré du judaïsme.

« Le Consistoire Central de France déplore que la France ait voté une résolution onusienne, le 1er décembre dernier, n’évoquant le Mont du Temple de Jérusalem que par son toponyme arabe, Esplanade des Mosquées ou Haram al Sharif », peut-on lire dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux.

« Institution juive bicentenaire, elle est d’autant plus choquée par cette décision, que la position française s’était réorientée ces dernières années, de sorte à garantir une situation plus équilibrée sur le dossier israélo-palestinien », poursuit le communiqué.

« Le Président Élie Korchia et Grand rabbin de France, Haïm Korsia, constatent avec regret et amertume que l’ONU continue de nier tout lien entre les Juifs et le Mont du Temple. Lieu sacré du judaïsme depuis plus de trois millénaires, le Temple était d’ailleurs au cœur des festivités de Hannouka cette semaine. Les Juifs du monde entier ont en effet célébré la victoire des Maccabis et le miracle de la fiole d’huile, en allumant chaque soir, une nouvelle bougie », déplore le Consistoire.

« En ce huitième et dernier jour de la fête des Lumières, le Consistoire de France appelle à réagir fermement face à ces tentatives répétées de réécrire l’Histoire à des fins géostratégiques et politiques », conclut le communiqué.

Les mots mesurés du Consistoire [« déplore », « regret », « amertume »] sont d’une extrême faiblesse, alors que les deux responsables communautaires ont eu des mots d’une extrême violence pour critiquer le révisionnisme historique du candidat Éric Zemmour.

Le Consistoire prend bien soin également de ne pas attaquer frontalement le gouvernement, préférant accuser l’ONU alors que ce n’est pas première fois que la France vote une résolution niant tout lien juif avec le Mont du Temple. En 2016, la diplomatie française avait voté à l’UNESCO une résolution similaire.

Enfin, il est à noter que ce communiqué n’a pas été adressé au président Macron, ni au ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian.

Cinq jours d’attente pour sortir ce communiqué ménageant les dirigeants français.

Ces responsables communautaires juifs devraient s’inspirer de l’ancienne ministre Christine Boutin qui a fustigé le vote de la France. « Honte au Président Macron », a-t-elle écrit sur Twitter en partageant l’article en question du Monde Juif .info.

La Rédaction Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer