Publié le 1 Déc 2021

Haine du Juif : à l’ONU, la France occulte l’attentat du Hamas et apporte son soutien aux terroristes palestiniens

La France s’est livrée de nouveau mardi aux Nations-Unies à de violentes attaques anti-israéliennes.

Le représentant français à l’ONU, M. Wadid Benaabou, s’est inquiété de la multiplication de « signaux négatifs » sur le terrain, et notamment l’approbation par le Gouvernement Bennett de plans en vue de la construction de plusieurs milliers de logements en « Cisjordanie et à Jérusalem-Est ».  Rappelant « sa condamnation de la colonisation, illégale en droit international », il s’est inquiété en particulier de « la possible construction d’une nouvelle colonie au nord de Jérusalem, sur le site de l’ancien aéroport d’Atarot/Qalandia ».  La France demande aux autorités israéliennes de ne pas lancer ce processus de planification. « Si ce projet était approuvé et mis en œuvre par le Gouvernement israélien, il marquerait, comme pour Givat HaMatos, la création d’une nouvelle colonie à Jérusalem-Est pour la première fois depuis plus de 25  ans », a relevé le représentant.  « La hausse des violences des colons et la dégradation de la situation à Jérusalem restent également une source d’inquiétude.  Les procédures d’évictions des familles palestiniennes à Jérusalem-Est doivent être suspendues de façon définitive au profit de solutions durables », a-t-il ajouté, occultant totalement les récentes attaques terroristes palestiniennes qui a notamment coûté la vie à un Israélien.

Par ailleurs, la France réitère sa préoccupation après la désignation par Israël de six « ONG palestiniennes » comme organisations terroristes. « Nous sommes en contact avec les autorités israéliennes et restons dans l’attente de plus amples clarifications », a précisé M.  Benaabou.  Enfin, face au maintien d’un risque élevé d’escalade, il a appelé à ce que tout soit fait pour accroître la coopération entre les parties et améliorer la vie des populations.  Davantage doit également être fait pour poursuivre la consolidation du cessez-le-feu à Gaza et y faciliter la reconstruction, en s’assurant que l’aide parvienne bien à ses bénéficiaires.  La reprise du dialogue entre les parties et l’approfondissement de leur coopération ne pourront éviter durablement un nouveau cycle de violences qu’à la condition de recréer un horizon politique, a-t-il averti.  La position de la France en faveur de la solution des deux États ayant tous deux Jérusalem pour capitale reste inchangée.

La Rédaction Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer