Publié le 23 Nov 2021

Victoire écrasante d’Israël à l’ONU : 140 pays votent une résolution de l’Etat juif sur les technologies agricoles au service de l’humanité

Une résolution présentée par Israël a été adoptée à une écrasante majorité de 140 pays aux Nations Unies. En outre, un nombre record de plus de 135 pays se sont joints en tant que partenaires à la proposition israélienne.

La proposition israélienne vise à promouvoir l’accès et l’utilisation de technologies agricoles avancées dans les pays en développement et dans les zones touchées par la sécheresse, et se fonde sur les capacités israéliennes révolutionnaires dans ce domaine.

Il s’agit d’une décision qui promeut des solutions à l’un des problèmes les plus importants et les plus urgents auxquels la population mondiale est confrontée – la sécurité alimentaire et la lutte contre les effets du changement climatique, et illustre l’énorme contribution d’Israël au monde.

Au cours du mois de décembre, la décision sera soumise à un nouveau vote en Assemblée Générale.

L’ambassadeur d’Israël auprès de l’ONU, Gilad Erdan, a déclaré après le vote : « En tant que nation leader mondial de l’innovation agricole, Israël est fier d’être à l’avant-garde d’une résolution aussi importante. L’agriculture ne met pas seulement de la nourriture sur nos tables, mais assure également les moyens de subsistance d’innombrables agriculteurs à travers le monde. Récemment, nous avons vu à quel point ces systèmes sont vulnérables ».

« Depuis le déclenchement de la peste corona, des maillons faibles ont été exposés dans les systèmes mondiaux de production et de distribution, entraînant une augmentation des prix des denrées alimentaires et la faim et la pauvreté dans le monde. Pendant ce temps, alors que le niveau de la mer augmente et que les conditions météorologiques deviennent plus extrêmes, le changement climatique menace l’avenir des agriculteurs du monde entier. Ce sont des défis qui nous concernent tous, et nous avons la responsabilité de les relever ensemble. Cette décision adoptée ici aujourd’hui répond à ces difficultés en mettant l’accent sur le potentiel de l’innovation ».

Il a ajouté que « cependant, cette décision n’a pas été adoptée par consensus. Certains pays ont préféré la haine et la petite politique à l’amélioration de la condition de la race humaine et des besoins de leurs citoyens. Ils ont préféré ne pas voter pour une décision, simplement parce qu’elle était proposé par Israël, plutôt que de voter pour un avenir meilleur pour les citoyens du monde. Mais honnêtement, ce n’est pas surprenant ».

« Pourquoi la Syrie, un État membre qui utilise des armes chimiques contre ses citoyens, devrait-elle s’inquiéter pour l’avenir de sa population ? Pourquoi l’Iran devrait-il voter pour, alors qu’il préférerait financer le terrorisme mondial plutôt que de fournir de l’eau aux agriculteurs d’Ispahan ? », se demanda Erdan.

Le représentant iranien a répondu que « l’Iran n’a pas voté parce qu’il ne reconnaît pas l’existence de ce pays appelé Israël ».

La Rédaction Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer