Publié le 16 Oct 2021

Macron se recueille pour des victimes algériennes, les victimes de la rue des Rosiers attendent toujours

Yohann Taïeb, le porte-parole de Jacqueline Niego, la sœur d’une des victimes de l’attentat antisémite de la rue des Rosiers, André Hezkia Niego, a dénoncé samedi soir le manque de considération du Président Macron qui s’est recueilli samedi en mémoire d’Algériens jetés dans la Seine en octobre 1961.

« L’année dernière, lors d’une réunion à l’Elysée j’ai proposé au Président Macron de venir se recueillir rue des Rosiers pour rendre hommage aux victimes de l’attentat antisémite perpétré par un commando terroriste palestinien, et ce pour que la France s’excuse de l’ignoble pacte secret conclu avec ce groupe terroriste. A part un accord de principe sur ce recueillement, rien n’a bougé depuis et ce malgré de multiples relances », a-t-il expliqué sur Facebook.

« Aujourd’hui, le Président Macron s’est recueilli de façon historique pour honorer la mémoire d’Algériens jetés dans la Seine par la police française. Étant donné le manque de considération du Président Macron je vais sensibiliser certains de ses adversaires à la question de cet attentat », a-t-il ajouté.

Le président français Emmanuel Macron a dénoncé samedi des « crimes inexcusables pour la République », à l’occasion d’une cérémonie officielle pour les 60 ans de la répression meurtrière de manifestants algériens le 17 octobre 1961 à Paris. Ces déclarations s’inscrivent dans une démarche initiée par M. Macron pour apaiser l’Algérie.

La Rédaction Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer