Publié le 29 Oct 2021

Le billet de Maryline Médioni : Shabat shalom Monsieur Zemmour !

Zemmour, en vrai, j’m’en tape, du moins sur les présidentielles françaises ; je ne vote plus en France depuis que j’habite en Israël par, on va dire, ce que j’estime un comportement honnête puisque je ne partage plus la vie des citoyens français et donc, je pense que je n’ai aucun droit de m’exprimer électoralement puisque je n’en subirai aucune conséquence. Bon, cela n’appartient qu’à moi et là n’est pas le sujet sur lequel je veux écrire maintenant.

Alors, bien sûr, votant ou pas en France, je peux avoir un/ des avis sur les dites personnes qui s’expriment politiquement en France et c’est vrai que Zemmour n’a pas ma sympathie pour de nombreuses raisons que, là aussi, je ne développerai pas.

Non, aujourd’hui, mon propos est : le grand rabbin de France, soit actuellement, Monsieur Korsia qui lui, s’est exprimé sur Zemmour.

Et là, ça m’importe !

Et là, ça m’importe car si même, ce grand rabbin de France n’est pas le grand rabbin d’Israël, il parle, du fait même de son titre, au nom des Juifs, du  » klal » Israël, c’est à dire la communauté juive et même, d’après sa dernière interview, de par ses propos,au nom du grand rabbinat d’Israël sans que celui ci ne lui ait donné, offert la grâce, l’habilitation, de le faire.

Lorsque Monsieur Korsia décrète que Monsieur Zemmour n’est pas juif, ou du moins : » qu’il doute de sa judaïté » là, je ne peux me taire !!! Je n’irai pas à rappeler à Monsieur Korsia la loi halakhique (les lois juives) sur qui est juif…il doit la connaître. Je n’irai pas rappeler à Monsieur Korsia toujours suivant la « halaha » dans quels cas, l’excommunication est possible, il doit le savoir… j’espère … Or, Monsieur Zemmour n’entre dans aucune de ces deux catégories !

Mais alors, de quel droit divin Monsieur Korsia aurait-il le pouvoir de décréter qui est juif ou, qui ne l’est pas en dehors des lois halakhiques ?

Monsieur Korsia a dépassé, outre-passé, démenti, les lois halakhiques, tout en étant Grand rabbin de France, et là, se pose la et les questions du pourquoi ?

Ce qui est sûr, c’est qu’un rabbin qui, et sur un sujet aussi existentiel, ne respecte pas la loi halakhique, doit être démis de sa fonction.

Ce qui est sûr, c’est que même si, sur un point de vue individuel, chaque Juif peut faire et est libre de faire ce qu’il veut de son judaïsme, respecter, s’assimiler etc, cela ne lui confère en aucun cas, le qualificatif de  » non juif » …il le sera toujours et il sera aussi, tout également, rattraper », lié au peuple juif dans un destin commun, collectif. L’Histoire nous en fournit toutes les preuves… Et si une vague d’attentats, de décrets étatiques (comme lors de la deuxième guerre mondiale) s’abattent contre les Juifs hé bien, Monsieur Zemmour aussi en subirait les conséquences parce que…Juif ! Car, il l’est d’après notre loi juive Monsieur le rabbin.

Bref, perso, ce vendredi, j’ai choisi « mon » Juif pour mes voeux de shabat shalom et ce n’est pas à celui qui en arbore les couleurs fonctionnelles face à la République ! Monsieur Korsia, sachez que, et de toute façon, au final :  » Dieu choisira les siens « .

Maryline Médioni – Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer