Publié le 28 Oct 2021

Honteux : le CRIF crache sur la mémoire des victimes juives du nazisme et du terrorisme, Hidalgo invitée de la Convention du CRIF

Le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF), si prompt à accuser Éric Zemmour de cracher sur la mémoire des victimes juives du terrorisme et du nazisme, a invité la Maire de Paris Anne Hidalgo à la cérémonie de clôture de sa convention annuelle prévue dimanche 14 novembre au Palais des Congrès de Paris.

Rappelons au CRIF qu’Anne Hidalgo a récemment refusé de retirer la médaille de Paris décernée en 2015 par ses soins au chef terroriste négationniste palestinien Mahmoud Abbas qui verse un salaire à vie à tout auteur d’attaque terroriste contre des Israéliens, dont Esther Horgen, cette mère de famille franco-israélienne horriblement massacrée en 2020 par un terroriste palestinien.

La famille d’Esther Horgen avait appelé la Maire de Paris à retirer cette distinction. Une demande soutenue par le député Meyer Habib et le Collectif des Français victimes du terrorisme palestinien.

« Le refus d’Hidalgo de retirer cette médaille est un crachat de sa part aux victimes juives du nazisme et du terrorisme palestinien », fustige Yohann Taïeb, responsable du  Collectif des Français victimes du terrorisme palestinien.

« En invitant Hidalgo à sa convention, le CRIF, qui a refusé de soutenir cette demande de retrait, crache lui aussi sur les victimes juives du nazisme et du terrorisme palestinien », a-t-il ajouté.

« Pourquoi le CRIF ferme délibérément les yeux sur cette faute impardonnable de la Maire de Paris et part en croisade contre Éric Zemmour auteur de propos inacceptables sur les victimes juives de Merah et sur Vichy ? Pourquoi ce deux poids deux mesures ? Les gesticulades du CRIF contre Zemmour ne sont qu’hypocrisie », a-t-il poursuivi.

Le CRIF a également invité à sa convention le ministre de la Justice Éric Dupont-Moretti, qui rappelons le s’est dit « fier » d’avoir défendu les Merah, et Marlène Schiappa, ministre déléguée à la citoyenneté, qui avant d’entrer au gouvernement niait l’antisémitisme des banlieues.

La Rédaction Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer