Publié le 31 Oct 2021

Coup d’éclat du représentant d’Israël à l’ONU : « La seule place de ces résolutions contre mon pays est dans la poubelle de l’antisémitisme »

L’ambassadeur d’Israël à l’ONU, Gilad Erdan, a fustigé vendredi le parti pris anti-israélien du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies (CDH), déchirant le rapport annuel de l’organisation alors qu’il était à la tribune.

« Depuis sa création il y a 15 ans, le Conseil a décidé de blâmer et de condamner Israël non pas 10 fois comme l’Iran ni 35 fois comme la Syrie », s’est indigné le représentant israélien.

« Le Conseil des droits de l’homme a attaqué Israël avec 95 résolutions, contre 142 prononcées à l’encontre de tous les autres pays réunis », a-t-il souligné.

« C’est sur ce podium, au sein de cette instance, que le droit du peuple juif d’avoir un foyer national a lui-même été déclaré raciste. Une décision qui a été annulée à juste titre. Une décision que l’ambassadeur d’Israël à l’époque, Chaim Herzog, avait déchiré », a rappelé M. Erdan, dans une allusion au discours de M. Herzog en novembre 1975.

« Et c’est exactement ce qu’il faut faire à ce rapport antisémite déformé à sens unique », a-t-il lancé, estimant que sa seule place était « dans la poubelle de l’antisémitisme », avant de le déchirer puis de quitter le podium.

La Rédaction Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer