Publié le 4 Juil 2021

Terribles incendies à Chypre : Israël envoie ses pompiers pour aider son allié

L’armée israélienne a annoncé dimanche avoir envoyé des secours à son voisin chypriote confronté à de terribles incendies.

Nous avons besoin de votre aide, de vos dons, aussi modestes soient-ils. Aidez nous : CLIQUEZ ICI

« Une délégation d’aide conjointe de l’armée de l’Air israélienne et nos pompiers vient de partir pour aider à éteindre les incendies qui ont éclaté à Chypre », a indiqué Tsahal sur les réseaux sociaux.

« Nos avions apporteront des retardateurs de flamme et des équipements techniques pour aider notre allié », a ajouté l’armée israélienne.

Quatre personnes sont mortes dans un violent incendie qui ravage le flanc sud du massif forestier du Troodos, sur l’île de Chypre.

Le président Nicos Anastasiades a évoqué « une tragédie », dimanche, sur Twitter. Il s’agit, selon le dirigeant, du « plus vaste » incendie enregistré sur l’île depuis 1974, date de la partition de l’île.

Le président chypriote Nikos Anastasiades a remercié dans un tweet la Grèce, qui a envoyé deux canadairs dans le cadre d’un mécanisme européen, et Israël, pays voisin de Chypre, d’avoir répondu à l’appel lors de cette journée difficile.

Le ministre des Affaires étrangères Nikos Christodoulides a indiqué à l’agence de presse nationale CNA que les autorités avaient demandé l’assistance d’Israël, dont les côtes sont situées à plus de 200 kilomètres de celles de l’île.

La Rédaction Le Monde Juif .info | Photo : DR

————— IMPORTANT —————

Nos infos sont gratuites mais il y a un travail derrière et des charges. Nous avons besoin de votre aide, de vos dons, aussi modestes soient-ils. Aidez nous : CLIQUEZ ICI

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer