Publié le 6 Juil 2021

Netanyahu inflige un sérieux camouflet à Bennett, rejet de la loi sur la citoyenneté

Le nouveau gouvernement israélien a essuyé son premier revers législatif après le rejet d’une loi sur la citoyenneté qui expire mardi à minuit.

Nous avons besoin de votre aide, de vos dons, aussi modestes soient-ils. Aidez nous : CLIQUEZ ICI

La coalition anti-Netanyahu n’a pas été en mesure d’obtenir une très courte majorité. Malgré un compromis entre les partis de la coalition, 59 députés ont soutenu le texte, 59 s’y sont opposés.

Pour essayer de faire passer cette loi, la ministre de l’Intérieur Ayelet Shaked aurait accepté d’accorder la nationalité israélienne à 3000 Palestiniens, selon les révélations du ministre arabe Issawi Freij (Meretz). « Nous ne voulions pas le faire connaître à cause de la droite. Nous avons raté une occasion unique de rendre justice à des milliers de nos concitoyens « , a-t-il déclaré.

La loi, adoptée pour la première fois pendant la deuxième Intifada en tant que mesure d’urgence, a été prorogée chaque année depuis lors.

Le Premier ministre Naftali Bennett a accusé le chef de l’opposition Benjamin Netanyahu de « jouer avec la sécurité d’Israël ».

La Rédaction Le Monde Juif .info | Photo : DR

————— IMPORTANT —————

Nos infos sont gratuites mais il y a un travail derrière et des charges. Nous avons besoin de votre aide, de vos dons, aussi modestes soient-ils. Aidez nous : CLIQUEZ ICI

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer