Publié le 19 Juil 2021

Macron dit merde aux Juifs de France : le président honore l’antisémite Jesse Jackson malgré les critiques

Le président français Emmanuel Macron n’a pas tenu compte des critiques émises par une partie de la communauté juive et certains médias français dénonçant les nombreuses frasques antisémites du révérend américain Jesse Jackson fait lundi Commandeur de la légion d’honneur des mains du chef de l’État lui-même.

Nous avons besoin de votre aide, de vos dons, aussi modestes soient-ils. Aidez nous : CLIQUEZ ICI

A aucun moment de son discours, le dirigeant français n’a cru bon d’émettre la moindre critique à l’encontre du révérend américain.

Visiblement pour le président Macron il y aurait des bons antisémites et des mauvais antisémites.

Alors que la polémique a débuté vendredi, le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF), fidèle à lui-même, n’a pas condamné cet affront fait à la communauté juive, tout comme il est resté silencieux sur l’attribution d’une médaille par la diplomatie française à un membre du groupe terroriste palestinien FPLP.

Le président du Fonds social juif unifié (FSJU), l’avocat Ariel Goldmann, a quant à lui fustigé la décision du président Macron, reprochant au chef de l’État d’honorer un homme “qui flirt avec l’antisémitisme et le négationnisme”.

Âgé de 79 ans, le révérend Jesse Jackson est très proche de plusieurs antisémites notoires, dont le leader extrémiste antijuif afro-américain Louis Farrakhan.

En 1984, le révérend Jesse Jackson avait provoqué la colère et l’indignation de la communauté juive après avoir employé des termes antisémites lors d’une interview.

Il a également déclaré “être malade et fatigué d’entendre parler de l’Holocauste”.

En 2006, M. Jackson s’était rendu au Liban pour soutenir les attaques du Hezbollah contre Israël. Une visite au cours de laquelle il avait rencontré l’antisémite Dieudonné et le controversé Thierry Meyssan, accusé en 2008 d’être un antisémite et complotiste par nos confrères du site Conspiracywatch.info.

Mise à jour de l’article : M. Thierry Meyssan, cité dans l’article, conteste l’accusation d’antisémitisme et a demandé au Monde Juif .info un droit de réponse conformément  à l’article 13 de la loi du 29 juillet 1881 : “Il s’agit-là d’une grave diffamation. Je n’ai jamais été opposé à qui que ce soit en raison de son ethnie ou de sa religion. J’ai fait condamner en justice ceux qui m’ont accusé d’une telle ignominie”

En 2008, M. Jackson espérait que l’élection de Barack Obama mettrait fin à l’influence des “sionistes qui ont contrôlé la politique américaine pendant des générations”.

En 2016, le révérend Jesse Jackson a rencontré et dîné avec l’antisémite Jean-Marie Le Pen.

La Rédaction Le Monde Juif .info | Photo : DR

————— IMPORTANT —————

Nos infos sont gratuites mais il y a un travail derrière et des charges. Nous avons besoin de votre aide, de vos dons, aussi modestes soient-ils. Aidez nous : CLIQUEZ ICI

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer