Publié le 1 Juin 2021

Le Hamas refuse de lier la reconstruction de Gaza à un éventuel échange de prisonniers avec Israël

 

Le groupe terroriste palestinien Hamas a rejeté lundi l’idée de lier le processus de reconstruction de la bande de Gaza à la conclusion d’un accord d’échange de prisonniers avec Israël.

Nous avons besoin de votre aide, de vos dons, aussi modestes soient-ils. Aidez nous : CLIQUEZ ICI

Lundi, le chef de la sécurité égyptien Abbas Kamel est arrivé dans la bande de Gaza par le point de passage d’Erez, à la frontière avec Israël, afin de s’entretenir avec les dirigeants de diverses factions palestiniennes, dont le Hamas.

Khalil al-Hayya, un haut dirigeant du Hamas, a déclaré aux journalistes à l’issue de sa rencontre avec M. Kamel que les dirigeants du Hamas avaient discuté avec la délégation égyptienne du cessez-le-feu avec Israël et du processus de reconstruction de la bande de Gaza.

Des sources palestiniennes proches du Hamas, qui se sont exprimées sous couvert d’anonymat, ont déclaré que M. Kamel avait aussi discuté avec le Hamas d’un éventuel accord d’échange de prisonniers avec Israël.

Les sources ont indiqué que M. Kamel, qui a rencontré dimanche le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu et le ministre de la Défense Benny Gantz, avait remis aux dirigeants du Hamas un message israélien demandant à lier la reconstruction de Gaza à la question des Israéliens disparus dans l’enclave palestinienne.

« En ce qui concerne la question de l’échange de prisonniers avec l’occupant (israélien), c’est un sujet indépendant, que nous n’accepterons jamais de lier à la question de la reconstruction de la bande de Gaza », a déclaré M. al-Hayya.

Moussa Abou Marzouk, chef adjoint du Hamas à l’étranger, a quant à lui déclaré sur Twitter que le mouvement Hamas rejetait totalement l’idée de lier la question de la reconstruction de la bande de Gaza à celle de la libération des Israéliens détenus dans l’enclave.

La Rédaction Le Monde Juif .info | Photo : DR

————— IMPORTANT —————

Nos infos sont gratuites mais il y a un travail derrière et des charges. Nous avons besoin de votre aide, de vos dons, aussi modestes soient-ils. Aidez nous : CLIQUEZ ICI

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer