Publié le 22 Juin 2021

Le Hamas menace de nouveau de tuer des Juifs, silence complice du Qatar principal mécène du groupe terroriste

Le groupe terroriste islamiste palestinien Hamas a menacé dimanche de relancer ses attaques contre Israël si le nouveau gouvernement israélien n’autorise pas l’acheminent à Gaza de dizaines de millions de dollars accordés par le Qatar, le plus important financier du groupe terroriste.

Vous aimez notre média, nos articles et vous souhaitez nous aider ? : CLIQUEZ ICI

« Israël n’a pas l’intention de résoudra la crise à Gaza », a accusé Yahya Sinwar, le chef du Hamas dans l’enclave palestinienne.

« Nous n’excluons pas d’intensifier les lancers de ballons incendiaires et les émeutes à la barrière de sécurité », a-t-il ajouté.

Début juin, l’ancien chef du Mossad israélien, Yossi Cohen, a suggéré que « s’appuyer sur les fonds du Qatar pour maintenir le calme dans la bande de Gaza était une erreur ».

Peu de temps après l’entrée en vigueur du cessez-le-feu entre Israël et le Hamas à la fin du mois dernier, le Qatar a annoncé qu’il fournirait 500 millions de dollars (410 millions d’euros) pour la reconstruction de Gaza.

Le Qatar a acheminé de l’argent dans l’enclave dirigée par le Hamas pendant des années avec l’approbation d’Israël. L’État du Golfe avait déjà promis 360 millions de dollars (295 millions d’euros) d’aide à Gaza au début de l’année.

Malgré les menaces répétées du Hamas, le Qatar n’a jamais menacé le groupe terroriste de lui couper son aide financière.

La Rédaction Le Monde Juif .info | Photo : DR

————— IMPORTANT —————

 Vous aimez notre média, nos articles et vous souhaitez nous aider ? : CLIQUEZ ICI

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer