Publié le 27 Mai 2021

Nouveau coup de poignard de la France de Macron : Paris vote une résolution anti-Israël avec les dictatures

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) de l’ONU a adopté mardi une nouvelle résolution anti-israélienne avec le soutien notamment de la diplomatie française.

Nous avons besoin de votre aide, de vos dons, aussi modestes soient-ils. Aidez nous : CLIQUEZ ICI

Vingt-cinq pays se sont succédé pour prononcer des discours accusant Israël de violer les droits à la santé des Palestiniens et de la population druze sur le plateau du Golan, lors d’une session exclusivement consacrée à la critique de l’Etat juif.

La résolution, présentée par les Palestiniens et coparrainée par les pires dictatures de la planète, a été adoptée avec 82 votes favorables, 14 contre, 40 abstentions et 38 absents.

“En pleine pandémie internationale, les quelques États membres de l’UE et autres démocraties qui ont voté pour la résolution devraient avoir honte, notamment la France, l’Espagne, la Suisse, la Belgique, le Portugal, le Japon, l’Inde, l’Irlande, la Nouvelle-Zélande et le Luxembourg”, a fustigé le directeur exécutif d’UN Watch, Hillel Neuer.

“Ces pays encouragent le détournement continu des priorités sanitaires du monde et le gâchis de temps, d’argent et de ressources essentiels pour lutter contre la pandémie mondiale, afin de mener une campagne politique contre Israël”, a-t-il ajouté.

La Rédaction Le Monde Juif .info | Photo : DR

————— IMPORTANT —————

Nos infos sont gratuites mais il y a un travail derrière et des charges. Nous avons besoin de votre aide, de vos dons, aussi modestes soient-ils. Aidez nous : CLIQUEZ ICI

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer