Publié le 9 Avr 2021

Décès du Prince Philip, Israël et le peuple juif n’oublient pas que sa mère à sauvé des Juifs pendant la Shoah

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a présenté vendredi ses “plus sincères condoléances” à la reine Elizabeth après le décès de son époux, le prince Philip, qui sera “très regretté en Israël”.

Nous avons besoin de votre aide, de vos dons, aussi modestes soient-ils. Aidez nous : CLIQUEZ ICI

“J’exprime mes plus sincères condoléances à sa majesté la reine Elizabeth, au prince Charles, à la famille royale et au peuple britannique pour le décès du duc d’Edimbourg. Le prince Philip sera très regretté en Israël et dans le monde”, a écrit M. Netanyahu sur Twitter.

En plus d’être un membre distingué de la famille royale, le prince Philip a hérité d’un titre de noblesse d’un tout autre genre : sa propre mère a sauvé des Juifs pendant la Shoah, ce qui lui a valu le titre honorifique de “Juste parmi les Nations” décerné par Yad Vashem, l’institut international pour la mémoire de la Shoah.

Peu de temps avant son décès survenu en 1969 à l’âge de 84 ans, Alice demanda à être enterrée à Jérusalem, aux côtés de sa tante Elizabeth. Au départ, ses souhaits furent ignorés et la princesse eut droit à des funérailles royales en Angleterre. Mais en 1988, ses restes furent transférés dans la crypte familiale au cimetière du mont des Olivers à Jérusalem.

En 1993, Yad Vashem décerna à titre posthume le titre de « Juste parmi les Nations » à la princesse Alice pour avoir abrité et sauvé la famille Cohen. Bien que la famille royale anglaise n’ait jamais effectué de visite d’État officielle dans l’État juif, le prince Philip, ainsi que sa sœur Margarita, firent le déplacement en Israël à l’occasion de la cérémonie d’hommage à leur mère. Le prince Philip planta un arbre pour commémorer le courage de la princesse Alice et fit un discours poignant :

“La Shoah fut l’événement le plus horrible de toute l’histoire juive et il restera ancré dans la mémoire de toutes les générations futures. C’est donc là un geste très généreux que l’on se souvienne également, ici, des millions de non-Juifs qui, comme ma mère, partagèrent votre douleur et votre angoisse et firent ce qu’ils purent pour alléger la souffrance”, a déclaré le prince Philip.

Et d’ajouter : “Je suppose qu’il ne lui a jamais traversé l’esprit que son acte avait quelque chose d’exceptionnel. Elle considérait sans doute cela comme une attitude parfaitement naturelle envers des prochains en détresse”.

La Rédaction Le Monde Juif .info | Photo : DR

————— IMPORTANT —————

Nos infos sont gratuites mais il y a un travail derrière et des charges. Nous avons besoin de votre aide, de vos dons, aussi modestes soient-ils. Aidez nous : CLIQUEZ ICI

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer