Publié le 16 Mar 2021

L’homme le plus courageux d’Afrique du Sud : sommé de renier son soutien à Israël, le plus haut juge refuse

Le plus haut juge sud-africain, le président de la Cour constitutionnelle sud-africaine Mogoeng Mogoeng, accusé d’être pro-israélien par  le Comité sud-africain de déontologie judiciaire (JCC), qui enquête sur les plaintes déposées contre des juges, a refusé de revenir sur ses déclarations soutenant l’État hébreu.

Nous avons besoin de votre aide, de vos dons, aussi modestes soient-ils. Aidez nous : CLIQUEZ ICI

Dans un échange vidéo organisé en juin 2020 par le quotidien israélien Jerusalem Post, le juge, qui s’exprimait aux côtés du grand rabbin d’Afrique du Sud, Warren Goldstein, avait déploré le soutien indéfectible de son pays aux Palestiniens depuis la fin du régime sud-africain de l’apartheid en 1994.

En juin, le Congrès national africain (ANC), au pouvoir en Afrique du Sud depuis 1994, avait dénoncé le soutien exprimé par Mogoeng Mogoeng à “l’État d’apartheid israélien”.

“Si j’arrive au point où il y a un jugement qui dit: “Mogoeng, vous devez dire que vous détestez Israël et les Juifs”, je préférerais cesser d’être le juge en chef plutôt que de le faire. Si j’arrive au point où ils disent “Mogoeng, vous devez dire que vous détestez les Palestiniens et la Palestine”, je préfère cesser d’être le juge en chef que de le faire, car mon Dieu m’a demandé d’aimer et de ne pas haïr”, a-t-il déclaré.

La Rédaction Le Monde Juif .info | Photo : DR

————— IMPORTANT —————

Nos infos sont gratuites mais il y a un travail derrière et des charges. Nous avons besoin de votre aide, de vos dons, aussi modestes soient-ils. Aidez nous : CLIQUEZ ICI

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer