Publié le 6 Fév 2021

Netanyahu clashe la CPI (vidéo) : “Cette cour de justice est animée par la haine du Juif”

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a fustigé samedi à la décision de la Cour pénale internationale (CPI) d’enquêter sur Israël pour de présumés “crimes de guerre”.

Vous aimez nos articles ? Vous aimez nos combats ? Vous aimez notre liberté de ton ? Aidez nous, faîtes un don : CLIQUEZ ICI

“Lorsque la CPI enquête sur Israël pour de faux crimes de guerre – c’est de l’antisémitisme pur. Le tribunal créé pour empêcher des atrocités comme l’Holocauste nazi contre le peuple juif vise désormais le seul État du peuple juif”, a dénoncé le dirigeant israélien dans une vidéo.

“Premièrement, la CPI prétend outrageusement que lorsque les Juifs vivent dans notre patrie, il s’agit d’un crime de guerre. Deuxièmement, elle affirme que lorsqu’Israël, état démocratique, se défend contre les terroristes qui assassinent nos enfants et font bombardent nos villes, nous commettons un autre crime de guerre”, a-t-il poursuivi.

“Pourtant, la CPI refuse d’enquêter sur des dictatures brutales comme l’Iran et la Syrie, qui commettent des atrocités horribles presque quotidiennement”, a souligné le Premier ministre.

“En tant que Premier ministre d’Israël, je peux vous assurer ceci: nous lutterons de toutes nos forces contre cette perversion de la justice!”, a-t-il conclu.

Les groupes terroristes palestiniens, du Fatah de Mahmoud Abbas au Hamas, ont salué la décision vendredi de la Cour pénale internationale (CPI) de se déclarer compétente pour juger des faits survenus dans les “Territoires palestiniens”, ce qui pourrait ouvrir la voie à une enquête pour crimes de guerre.

Le Hamas a qualifié la décision de la CPI “d’étape importante” appelant l’organisme à “accomplir les mesures nécessaires pour traduire les criminels de guerre sionistes devant les tribunaux internationaux et les tenir responsables des crimes qu’ils ont commis”.

L’Autorité palestinienne, dirigée par le groupe terroriste Fatah, a salué cette décision qui constitue, selon elle, “une victoire pour la justice et l’humanité, pour les valeurs de vérité, d’équité et de liberté, et pour le sang des victimes et de leurs familles”.

La CPI a expliqué dans un communiqué avoir “décidé à la majorité que la juridiction territoriale de la Cour pour la situation en Palestine, un État partie aux Statuts de Rome de la CPI, s’étendait aux territoires occupés par Israël depuis 1967”.

Le 20 décembre 2019, Fatou Bensouda, procureure de la CPI, avait annoncé sa volonté d’ouvrir une enquête complète sur d’éventuels “crimes de guerre” commis dans les “Territoires palestiniens” en 2014.

Cette décision de la CPI fait peser un risque judiciaire, avec de possibles arrestations à l’étranger, de dirigeants israéliens, de généraux et de soldats.

La Rédaction Le Monde Juif .info | Photo : DR

————— IMPORTANT —————

Vous aimez nos articles ? Vous aimez nos combats ? Vous aimez notre liberté de ton ? Aidez nous, faîtes un don : CLIQUEZ ICI

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer