Publié le 4 Fév 2021

Le Hezbollah, « parti incontournable » selon la France, abat un de ses farouches opposants politiques

L’écrivain, éditeur et intellectuel libanais Lokman Slim, opposant farouche au Hezbollah, a été retrouvé mort, jeudi matin, au Liban-Sud, atteint par 5 balles.

Vous aimez nos articles ? Vous aimez nos combats ? Vous aimez notre liberté de ton ? Aidez nous : CLIQUEZ ICI

Le militant était porté disparu depuis mercredi soir, lorsqu’il était sorti du domicile de l’un de ses amis dans le village de Niha en soirée, et sa famille avait perdu tout contact avec lui.

Lokman Slim, qui rencontrait parfois de hauts responsables américains de passage à Beyrouth, a souvent été attaqué par la presse pro-Hezbollah pour des positions jugées favorables envers les États-Unis. Il dénonçait également le monopole politique des deux poids lourds chiites, Hezbollah et Amal, au sein de la communauté. Slim avait fustigé en décembre 2019 les dirigeants de ces deux mouvements chiites, après deux rassemblements pour le menacer devant son domicile dans la banlieue de Beyrouth.

La Rédaction Le Monde Juif .info | Photo : DR

————— IMPORTANT —————                                                 

Vous aimez nos articles ? Vous aimez nos combats ? Vous aimez notre liberté de ton ? Aidez nous : CLIQUEZ ICI

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer