Publié le 4 Jan 2021

Haine de l’Etat juif : la France de Macron a donné 8M d’euros à une organisation palestinienne proche du groupe terroriste FPLP

La France a attribué près de 10 millions de dollars (8 millions d’euros) à une organisation palestinienne proche du groupe terroriste FPLP et du mouvement antisémite BDS, révèle lundi le Jérusalem Post, s’appuyant sur un nouveau rapport accablant d’ONG Monitor.

Nous avons besoin de votre aide, de vos dons, aussi modestes soient-ils. Aidez nous : CLIQUEZ ICI

L’Agence Française de Développement (AFD), institution financière publique française, a ainsi accordé 8 millions d’euros à l’organisation non-gouvernementale palestinienne “Development Center” proche selon ONG Monitor du groupe terroriste palestinien du Front populaire de libération de la Palestine (FPLP, classé sur la liste noire de l’UE du terrorisme) et qui soutient activement le mouvement antisémite BDS qui prône le boycott total d’Israël, pénalement répréhensible par la justice française.

Interrogée par le Jewish Telegraph Agency (JTA), la porte-parole de l’AFD, Magali Mevellec, a déclaré que le financement “est conforme à la loi française”. La France “soutient le renforcement des capacités locales qui améliorent la vie des populations ” dans ce que la France considère comme des “territoires palestiniens”, a-t-elle ajouté.

La Rédaction Le Monde Juif .info | Photo : DR

————— IMPORTANT —————         

Notre site rencontre d’importants problèmes techniques. Nos infos sont gratuites mais il y a un travail derrière et des charges. Nous avons besoin de votre aide, de vos dons, aussi modestes soient-ils. Aidez nous : CLIQUEZ ICI

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer