Publié le 28 Déc 2020

France Inter cherche t-elle à faire tuer les Juifs de France ? : la radio publique, déjà mise en demeure par le CSA, diffuse un nouveau mensonge anti-Israël

La radio publique France Inter a sciemment présenté lundi un nouveau mensonge anti-israélien à ses auditeurs.

Nous avons besoin de votre aide, de vos dons, aussi modestes soient-ils. Aidez nous : CLIQUEZ ICI

Dans un reportage intitulé « Israël : le vaccin et les prisonniers palestiniens », la radio publique accuse Israël de refuser pour des raisons politiciennes du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu de vacciner les prisonniers palestiniens [terroristes]. Le journaliste, Anthony Bellanger, va même jusqu’à qualifier « d’abjecte » cette décision.

Or, dès samedi, nos confrères d’I24News ont indiqué que les prisonniers palestiniens en Israël seront vaccinés contre le coronavirus dans quelques jours, citant Qadri Abu Baker, directeur de la Commission des prisonniers et ex-prisonniers de l’Autorité palestinienne qui avait confirmé l’information au Jerusalem Post.

En septembre dernier, le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA), avait, grâce à l’intervention du député Meyer Habib, déjà mis en demeure France Inter après la diffusion d’une information mensongère anti-Israël.

Le président du Collectif des Français victimes du terrorisme palestinien, Yohann Taïeb, a indiqué ce lundi sur Twitter avoir saisi la médiatrice de Radio France sur ce nouveau mensonge anti-Israël de la radio publique.

La Rédaction Le Monde Juif .info | Photo : DR

————— IMPORTANT —————         

Notre site rencontre d’importants problèmes techniques. Nos infos sont gratuites mais il y a un travail derrière et des charges. Nous avons besoin de votre aide, de vos dons, aussi modestes soient-ils. Aidez nous : CLIQUEZ ICI

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer