Publié le 16 Nov 2020

Ségolène Royal infectée à l’islamo-gauchisme : “Je pense que certaines caricatures de Mahomet sont insultantes” (vidéo)

L’ancienne candidate du Parti socialiste à l’élection présidentielle, Ségolène Royal, a exprimé lundi des réserves sur le droit à la caricature.

Nous avons besoin de votre aide, de vos dons, aussi modestes soient-ils. Aidez nous : CLIQUEZ ICI

“On a une devise française : liberté, égalité, fraternité. Donc, la liberté, oui, mais la liberté, ce n’est pas le droit de faire n’importe quoi. […] Il y a des droits et des devoirs. Et les devoirs installés par la République, c’est la fraternité qui vient rééquilibrer la liberté”, a-t-elle expliqué sur CNews.

“C’est quoi, la fraternité ? C’est l’interdiction de choquer, d’humilier, d’insulter. C’est la prise en considération de la souffrance des autres pour pouvoir rectifier un certain nombre de choses. Et la liberté, ce n’est pas le droit de dire n’importe quoi, n’importe comment”, a jugé l’ancienne ministre.

“Je ne suis pas pour l’interdiction des caricatures, mais je ne suis pas pour cautionner et dire que les caricatures, c’est bien”, a-t-elle poursuivi, ajoutant : “Je pense que certaines caricatures de Mahomet sont insultantes. Toutes les caricatures pornographiques, je comprends que certains se sentent insultés par cela, y compris des musulmans qui ne sont ni intégristes ni radicaux”.

En reprenant l’expression “caricatures pornographiques”, utilisée par le père d’une élève dans sa plainte contre le professeur Samuel Paty, Ségolène Royal, fait clairement le jeu des islamistes.

La Rédaction Le Monde Juif .info | Photo : DR

————— IMPORTANT —————         

Notre site rencontre d’importants problèmes techniques. Nos infos sont gratuites mais il y a un travail derrière et des charges. Nous avons besoin de votre aide, de vos dons, aussi modestes soient-ils. Aidez nous : CLIQUEZ ICI

Recherche