Publié le 3 Nov 2020

Ignoble : Macron se couche devant Abbas, le protecteur d’un des terroristes de l’attentat antisémite de la rue des Rosiers

Le président français Emmanuel Macron a tenu lundi à s’entretenir au téléphone avec le chef de l’entité terroriste « Autorité palestinienne », Mahmoud Abbas, afin d’apaiser la colère de la rue palestinienne à son encontre.

Nous avons besoin de votre aide, de vos dons, aussi modestes soient-ils. Aidez nous : CLIQUEZ ICI

Au cours de cet entretien téléphonique, le dirigeant français a affirmé « son respect pour l’islam et le monde islamique, soulignant qu’il n’avait pas l’intention d’offenser l’islam et les musulmans, et qu’il distingue entre le terrorisme et l’extrémisme d’une part, et l’islam et le monde islamique d’autre part », selon des propos rapportés par l’agence de presse palestinienne WAFA.

Le leader terroriste a souligné quant à lui que « chacun doit respecter les religions et les symboles religieux, de ne pas permettre de blasphémer le prophète Mahomet, ainsi que tous les prophètes et religions, et de condamner les auteurs ».

Le chef de l’Etat français a réitéré le soutien français à la création d’un Etat palestinien avec Jérusalem comme capitale.

Le dirigeant terroriste a réitéré sa demande à la France d’organiser une conférence internationale en faveur des Palestiniens.

La Rédaction Le Monde Juif .info | Photo : DR

————— IMPORTANT —————         

Notre site rencontre d’importants problèmes techniques. Nos infos sont gratuites mais il y a un travail derrière et des charges. Nous avons besoin de votre aide, de vos dons, aussi modestes soient-ils. Aidez nous : CLIQUEZ ICI

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer