Publié le 26 Oct 2020

Scandaleux : Abbas n’a pas condamné la décapitation de Samuel Paty, ni les appels au boycott contre la France

Le leader de l’entité terroriste “Autorité palestinienne”, Mahmoud Abbas, n’a à ce jour ni condamné la décapitation du professeur d’Histoire-Géographie Samuel Paty, ni les appels au boycott des produits français circulant dans le monde arabe.

Nous avons besoin de votre aide, de vos dons, aussi modestes soient-ils. Aidez nous : CLIQUEZ ICI

Une source au sein du ministère français des Affaires étrangères a confirmé l’information au Monde Juif. Info. Contacté lundi matin par notre média, l’Élysée reste extrêmement silencieux.

À Gaza, des centaines de personnes ont brûlé des photos d’Emmanuel Macron.  “Insulter les religions et les prophètes ne relève pas de la liberté d’expression mais favorise plutôt une culture de la haine”, a indiqué le groupe terroriste Hamas dans un communiqué, disant “prévenir”, sans plus de précision, des “conséquences” que pourraient avoir ces déclarations.

De son côté, le Jihad Islamique a soutenu “qu’offenser” l’islam, et son prophète Mahomet, était une “ligne rouge” qui “ne pouvait être tolérée”.

Un groupuscule islamiste français pro-Hamas, le “Collectif Cheikh Yassine” est impliqué dans l’incitation à la haine qui a coûté la vie à l’enseignant.

La Rédaction Le Monde Juif .info | Photo : DR

————— IMPORTANT —————

Notre site rencontre d’importants problèmes techniques. Nos infos sont gratuites mais il y a un travail derrière et des charges. Nous avons besoin de votre aide, de vos dons, aussi modestes soient-ils. Aidez nous : CLIQUEZ ICI

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer