Publié le 19 Oct 2020

Horrible : le site Médiapart accuse la police d’avoir assassiné le terroriste tchétchène qui a décapité un enseignant

Le site islamo-gauchiste Médiapart, dirigé par le pro-terroristes palestiniens Edwy Plenel, accuse les forces de l’ordre d’avoir assassiné le terroriste tchétchène qui a décapité l’enseignant Samuel Paty.

Soutenez notre média, nous avons besoin de vous pour réaliser nos projets. Un don de 1€, 5€, 10€….50€… 100€, PEU IMPORTE MAIS AIDEZ NOUS SVP : CLIQUEZ ICI

« L’exécution du jeune Tchéchène était facilement évitable. Malgré la dérive évidente que cette exécution sommaire symbolise, personne ou presque ne semble se préoccuper du mode opératoire des forces de l’ordre », peut-on lire sur un blog hébergé par le site Médiapart.

« Malheureusement, lorsqu’il s’agit de terrorisme, cette justice policière expéditive ne semble poser de problèmes à aucun média, ni à aucun homme politique de premier plan », poursuit le texte.

« Ce jeune de 18 ans n’est, au moment précis de sa mort, qu’un suspect armé d’un jouet et d’un canif. Applaudir une police qui tue de façon aussi sommaire et systématique les individus suspectés de terrorisme, c’est applaudir une barbarie, c’est encourager la spirale mortifère des violences policières et c’est embrasser ce choc des civilisations qui se trouve — depuis plus 30 ans — en haut de l’agenda de toutes les extrêmes-droites du monde », conclut l’auteur qui tente de faire passer le terroriste pour un enfant de cœur alors qu’il a décapité sans aucune pitié un innocent.

————— IMPORTANT —————

Soutenez notre média, nous avons besoin de vous pour réaliser nos projets. Un don de 1€, 5€, 10€….50€… 100€, PEU IMPORTE MAIS AIDEZ NOUS SVP : CLIQUEZ ICI

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer