Publié le 8 Oct 2020

Attentat rue des Rosiers/Le député Meyer Habib ne lâche rien : “J’ai demandé à Le Drian d’intensifier les démarches pour extrader les assassins”

Le député Meyer Habib a interpellé mercredi le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian sur l’attentat antisémite de la rue des Rosiers.

Soutenez notre média, nous avons besoin de vous pour réaliser nos projets : CLIQUEZ ICI

“Alors qu’un des terroristes sera, j’espère, extradé de Norvège plus de 38 ans après l’attentat de la rue des Rosiers, j’ai demandé au ministre d’intensifier la pression française pour les autres assassins, localisés en Jordanie pour deux d’entre eux et près de Ramallah pour le chef du commando. Pour l’arrestation de ce dernier, Israël s’est dit prêt à aider la France si elle en faisait la demande”, a-t-il indiqué dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux.

Publiée par Meyer Habib sur Mercredi 7 octobre 2020

“Jean-Yves Le Drian m’a assuré qu’il évoquait le dossier avec ses homologues “concernés”, notamment le ministre jordanien des affaires étrangères. Pas un mot sur l’Autorité palestinienne qui protège le chef du commando Hicham Harb alors même que le Président Macron m’avait assuré en janvier dernier dans l’avion du retour qu’il en avait parlé avec Mahmoud Abbas. Je reste pleinement mobilisé sur ce dossier”, a-t-il ajouté.

HEZBOLLAH – ATTENTAT DE LA RUE DES ROSIERS : RÉPONSES DU MINISTRE JEAN-YVES LE DRIAN, LE LOGICIEL DE LA FRANCE NE CHANGE…

Publiée par Meyer Habib sur Jeudi 8 octobre 2020

Début octobre, la justice norvégienne a jugé vendredi réunies les conditions légales d’une extradition vers la France d’un des auteurs présumés de l’attentat de la rue des Rosiers, qui avait fait six morts dans le quartier juif de Paris en 1982.

Susceptible d’appel, la décision du tribunal d’Oslo ne porte que sur la légalité d’une telle extradition, celle d’extrader ou non Walid Abdulrahman Abou Zayed revenant en dernier ressort au ministère norvégien de la Justice, voire au gouvernement réuni dans son intégralité devant le roi.

Arrêté le 9 septembre en Norvège où il vit depuis 1991, cet homme de 61 ans, d’origine palestinienne, clame son innocence et refuse d’être envoyé en France, où il fait face à des poursuites judiciaires.

Le 9 août 1982, un commando de trois à cinq hommes avait lancé une grenade dans le restaurant Jo Goldenberg dans le “Pletzl”, quartier juif historique de Paris, puis ouvert le feu dans l’établissement et contre des passants. L’attaque avait aussi fait 22 blessés. L’opération avait rapidement été attribuée au Fatah-Conseil révolutionnaire (Fatah-CR) d’Abou Nidal, groupe palestinien dissident de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP).

La justice française soupçonne Abou Zayed, naturalisé norvégien en 1997, d’avoir été “l’un des tireurs de l’attentat”.

La rédaction Le Monde Juif .info | Photo : DR

————— IMPORTANT —————

Le Monde Juif .info est un média profondément sioniste et surtout indépendant. Nous n’avons pas un grand groupe ou un milliardaire derrière nous. Nous nous battons avec des moyens extrêmement limités. Vous êtes 100 000 abonnés à nous suivre sur nos réseaux sociaux mais très peu à nous soutenir financièrement. Soutenez notre média, nous avons besoin de vous pour réaliser nos projets : CLIQUEZ ICI

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer