Publié le 6 Oct 2020

Attentat de la rue des Rosiers : l’ambassade d’Israël au cœur d’une polémique

L’ambassade d’Israël en France a participé vendredi au premier hommage en 40 ans organisé par les institutions juives aux victimes de l’attentat de la synagogue de Copernic.

Soutenez notre média, nous avons besoin de vous pour réaliser nos projets : CLIQUEZ ICI

Le responsable de familles de victimes de l’attentat antisémite de la rue des Rosiers, M. Yohann Taïeb, a à cette occasion rendu public un mail, en date de 2019, dans lequel il a invité l’ambassade à participer à une cérémonie d’hommage. Le mail indique qu’il s’agit d’une quatrième relance.

« Devant l’hypocrisie de @IsraelenFrance je me vois contraint de rendre public une invitation adressée à l’ambassade d’Israël (avec plusieurs relances) pour honorer la mémoire des victimes de l’attentat de la rue des Rosiers », a-t-il écrit sur Twitter.

« @IsraelenFrance pourquoi avez-vous jusqu’à présent ignoré les commémorations de l’attentat de la rue des Rosiers ? Ces victimes sont mortes à cause du conflit israélo-palestinien. Même le Premier ministre Netanyahu suit attentivement ce dossier. Votre attitude est scandaleuse ! », a-t-il ajouté.

La rédaction Le Monde Juif .info | Photo : DR

————— IMPORTANT —————

Le Monde Juif .info est un média profondément sioniste et surtout indépendant. Nous n’avons pas un grand groupe ou un milliardaire derrière nous. Nous nous battons avec des moyens extrêmement limités. Vous êtes 100 000 abonnés à nous suivre sur nos réseaux sociaux mais très peu à nous soutenir financièrement. Soutenez notre média, nous avons besoin de vous pour réaliser nos projets : CLIQUEZ ICI

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer