Publié le 16 Août 2020

Honteux : silencieux sur l’attentat de la rue des Rosiers, Macron apporte son soutien à Abbas après l’accord Israël/Émirats arabes unis

Le président français Emmanuel Macron, qui n’a pas honoré dimanche dernier la mémoire des victimes de l’attentat antisémite de la rue des Rosiers, s’est entretenu dimanche avec le chef de l’entité terroriste “Autorité palestinienne” Mahmoud Abbas après la normalisation des relations entre les Émirats arabes unis.

POUR FAIRE UN DON AU MONDE JUIF. INFO CLIQUEZ ICI

Alors que cet accord démontre qu’il est possible de faire avancer la paix entre Israël et les pays arabes hors du cadre de l’ONU sur lequel la France axe toute sa stratégie, le dirigeant français persiste à penser que le règlement du conflit israélo-palestinien passe par la reprise des négociations, or, Mahmoud Abbas refuse de reprendre les négociations.

“Je me suis entretenu avec le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas. Je lui ai dit ma détermination à oeuvrer pour la paix au Proche-Orient. La reprise des négociations pour parvenir à une solution juste et respectueuse du droit international reste une priorité “, a-t-il expliqué sur Twitter.

Sur Twitter, le porte-parole d’une des victimes de l’attentat antisémite de la rue des Rosiers a rappelé au président que Mahmoud Abbas refuse de livrer à la justice le “cerveau” de ce massacre perpétré en 1982 et qui avait fait 6 morts et 24 blessés.

La rédaction Le Monde Juif .info | Photo : DR

POUR FAIRE UN DON AU MONDE JUIF. INFO CLIQUEZ ICI

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer