Publié le 29 Juin 2020

Vidéo émouvante : la belle mitsva de la communauté juive de Créteil mobilisée pour offrir le repos éternel à 29 sépultures juives en déshérence

C’est une opération exceptionnelle menée par la communauté juive de Créteil afin d’honorer nos morts. Vingt-neuf tombes juives, du cimetière de Valenton, en région parisienne, dont les concessions n’ont pas été renouvelées par les familles, ont été transférées au cimetière de Metz, le 3 juin dernier.

Vous aimez notre média, soutenez le, nous avons besoin de vous : CLIQUEZ ICI

Alerté en 2012 par le Dr Charbit sur un risque d’exhumations administratives de plusieurs tombes juives, le président de la communauté juive de Créteil, M. Albert Elharrar, ayant des relations étroites avec un responsable du cimetière de Valenton, a pu surseoir à cette opération.

Aucun ayant-droit n’a été retrouvé et les concessions n’ont pas pu être renouvelées. En 2019, le carré juif est saturé, il n’y avait plus d’autres choix que de procéder à des reprises administratives.

Plusieurs rencontres avec Mme Rebelo-Rateau, directrice du syndicat Intercommunal du cimetière de Valenton, et avec son président M. Jean-Marie Bretillon, ont permis d’obtenir une autorisation de transférer les sépultures avec toutes les garanties nécessaires pour mener à bien ce projet. Les exhumations ont démarré en novembre 2019, en présence d’un rabbin venu spécialement d’Israël, Rav Eckstein, spécialiste dans ce domaine.

Sur les conseils du Grand Rabbin de Paris, M. Haïm Korsia et du président des Consistoires M. Joël Mergui, M. Elharrar prend contact avec M. Philippe Wolff, président de la communauté de Metz, qui accepte spontanément d’accueillir les sépultures au cimetière de Metz.

Un protocole très strict est mis en place, aussi bien avec les pouvoirs publics qu’avec la Hévra Kadicha, une confrérie juive sacrée dédié au respect des morts (hessed chel emeth).

Une collecte de fonds a été organisée lors du dernier dîner de gala en janvier 2020 pour financer l’opération.

La crise du coronavirus a reporté le projet de quelques semaines. Mais dès que cela a été possible, les cercueils et les reliquaires ont été transférés par la Hévra Kadicha le mercredi 3 juin 2020 à Metz, où a eu lieu la réinhumation.

Publiée par Albert Elharrar sur Dimanche 28 juin 2020

“On est en train de sortir de cette crise du Corona, on a été très éprouvé dans notre communauté de Créteil, mais je suis persuadé que cette opération n’est pas juste importante pour notre communauté mais c’est aussi une belle leçon pour l’humanité”, a déclaré le rabbin de Créteil Alain Senior.

“Le respect des morts est quelque chose de fondamental dans notre peuple. Je rends hommage au président Albert Elharrar et à la communauté juive de Créteil, pour le travail exceptionnel qui a été fait”, a souligné le président des Consistoires Joël Mergui.

“Tous ces responsables communautaires et élus, qui ont œuvré à cette mitsva, ont fait en sorte que la mer s’ouvre [en référence au miracle de l’ouverture de la Mer Rouge lors de la sortie d’Égypte des Hébreux]. Ils ont démontré que ce qui semblait impossible était en fait possible”, s’est félicité le Grand rabbin de France Haïm Korsia.

La Communauté de Créteil tient à remercier tous les donateurs qui ont contribué à la réalisation de cette belle mitsva, sans oublier la donatrice Mme Déborah Amar et ses donateurs.

Contact : Acip Créteil 01 43 77 01 70

La rédaction Le Monde Juif .info | Photo : DR

Merci de poursuivre votre lecture encore quelques secondes car c’est important :

Vous aimez notre média, soutenez le, nous avons besoin de vous : CLIQUEZ ICI

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer