Publié le 29 Juin 2020

Le vice-président du CRIF se félicite de la victoire d’Hidalgo soutien du terroriste négationniste Abbas

Un dirigeant du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF), Gil Taïeb, s’est félicité dimanche de la victoire de la maire sortante de Paris, Anne Hidalgo.

Vous aimez notre média, soutenez le, nous avons besoin de vous : CLIQUEZ ICI

“Un immense bravo à @Anne_Hidalgo les #Parisiens ont su faire la différence entre les promesses et l’action. Ils ont refusé le hasard ! L’abstention démontre qu’il faut plus que jamais #EcouteretAgir”, a-t-il déclaré sur Twitter.

“Heureux de la victoire de @Anne_Hidalgo et du score exceptionnel de @karen_taieb [son épouse] #Paris17 Avec plus de 31 % des voix réalisées une performance dans une triangulaire dans laquelle certains ne lui voyaient qu’un rôle de figurante. Ils ne la connaissent pas”, a-t-il ajouté.

En 2015, Hidalgo avait décerné la médaille de Paris au chef terroriste Mahmoud Abbas, auteur d’une thèse négationniste relativisant l’ampleur de l’extermination des Juifs par les Nazis.

Malgré des propos antisémites tenus par Abbas en mai 2018, et condamnés par l’Union européenne, la maire de Paris n’a pas crû bon depuis de lui retirer la médaille décernée. Ne parlons même pas des 350 millions de dollars versés chaque année par Abbas aux terroristes détenus en Israël ou aux familles de terroristes abattus par les forces israéliennes de sécurité.

La rédaction Le Monde Juif .info | Photo : DR

Merci de poursuivre votre lecture encore quelques secondes car c’est important :

Vous aimez notre média, soutenez le, nous avons besoin de vous : CLIQUEZ ICI

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer