Publié le 24 Mai 2020

La Chine, qui occupe le Tibet et opprime les musulmans chinois, attaque Israël : “Nous avons entendu la voix forte et claire du peuple palestinien”

La Chine, puissance occupante du Tibet, qui opprime les Ouïghours, une ethnie musulmane sunnite de la province du Xinjiang, tente de redorer son image dans le monde arabe en s’attaquant violemment à Israël.

Lors d’une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU mercredi, la Chine est revenue sur la mise en garde du Coordonnateur spécial contre “la dangereuse perspective d’annexion de parties de la Cisjordanie occupée par Israël, une préoccupation largement partagée par la communauté internationale”. “Nous avons entendu la voix forte et claire du peuple palestinien, de la Ligue des États arabes, du Mouvement des pays non alignés, du Comité pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien et de nombreux autres États Membres de l’ONU, dont la Chine, qui ont également réaffirmé leurs objections à cet égard”. ”Un tel plan, s’il est mis en œuvre, violera gravement le droit international et les résolutions pertinentes des Nations Unies et mettra en péril la solution des deux États”, a souligné la délégation pour laquelle cette solution est “la seule voie viable” pour résoudre la question palestinienne.  Dès lors, la Chine a exhorté les parties concernées à mettre fin à toute action unilatérale et à ne pas aggraver le conflit et les tensions, ajoutant qu’aucun pays ne devrait soutenir de telles actions unilatérales.  Pour la Chine, le Conseil de sécurité devrait s’acquitter de son mandat et faire sa part pour empêcher de tels actes unilatéraux dangereux.

Elle a appelé la communauté internationale à faire des efforts concrets pour mettre en œuvre la résolution 2334 du Conseil de sécurité, “y compris l’arrêt de toutes les activités de colonisation, l’arrêt de la démolition des structures appartenant à des Palestiniens et la prévention de la violence contre les civils. Des efforts supplémentaires sont également nécessaires pour faire avancer le processus politique et ouvrir la voie à une reprise rapide des pourparlers de paix entre la Palestine et Israël, conformément aux résolutions pertinentes de l’ONU, au principe “erre contre paix” et à l’Initiative de paix arabe”, a exigé la Chine.

La rédaction Le Monde Juif .info | Photo : DR

Merci de poursuivre votre lecture encore quelques secondes car c’est important :

Le Monde Juif .info, votre média militant, a besoin de vous PLUS QUE JAMAIS pour SURVIVRE. Afin de moderniser le site, de lui offrir un meilleur serveur pour éviter les pannes qui se multiplient depuis quelques temps, de vous offrir des contenus vidéo exclusifs, un nouveau souffle…nous avons besoin de votre soutien, un geste, un don, juste quelques secondes de votre part : CLIQUEZ ICI

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer